RTC

Château de la Motte en Gée : une asbl se mobilise pour sauver la chapelle

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 23 janvier 2020 14:51   Huy

Un Hutois passionné de patrimoine, Virgil Declercq, s’inquiète de l’avenir du château de la Motte en Gée.

Ce château, qui se trouve à Tihange, fera l’objet d’une vente publique, dans les prochaines semaines. Il est en très mauvais état. Au point que 

Virgil Declercq espère que le futur propriétaire parviendra tout de même à conserver les façades. Pour lui, l'intérieur est trop

abîmé pour espérer sauver quoique ce soit.  Il propose aussi de racheter, avec son asbl Historia, une petite chapelle qui se trouve dans le parc, et de poursuivre la restauration que des bénévoles ont entamé…

 Le château est à nouveau à vendre, avec son parc  de près de 8 hectares , sur lequel se trouve une ancienne chapelle.

Virgil Declercq,  ( un habitant du voisinage, s'intéresse depuis longtemps à la sauvegarde de cet ensemble. Voilà des années que le bien est laissé à l'abandon, qu'il a été squatté, puis vandalisé. Ses efforts se sont portés non pas sur le château lui-même, mais sur la chapelle, qui se

trouve à proximité immédiate. La chapelle n'est pas désacralisée, explique Virgil Declercq  : " Il y a une servitude qui nous permet d'entrer dans cette propriété, pour nous rendre à la chapelle", affirme t il.

Cet amateur de patrimoine a donc posé des cadenas pour protéger l’intérieur de la chapelle de nouvelles dégradations. A l’intérieur, on imagine pourtant difficilement ce qui peut encore être abîmé : les murs sont éventrés, le recouvrement du sol a été arraché, il ne reste pratiquement rien…

Il reste une peinture, qui aurait été réalisée vers 1549, pense t il. C'est en tous cas une des plus anciennes chapelles de la région.

L'intérieur du château se trouve lui aussi dans un état de délabrement avancé : planchers défoncés, cheminée arrachées, escaliers et plafonds éventrés..

Il est loin, le temps ou les lieux abritaient un hôtel restaurant d'une certaine tenue.

Après être passé de main en main, avec des projets les plus divers ( en 2018, l’idée du propriétaire était d’en faire un bar à champagne, avec des appartements studio pour loger les filles… ), le château est donc à nouveau à vendre. La vente publique est prévue fin mars, début avril. L’asbl espère pouvoir acheter, en lot séparé, la petite chapelle, pour poursuivre les travaux de rénovation. Elle espère aussi que le futur propriétaire du château pourra conserver les murs extérieur du bâtiment, et lui rendre son cachet d’antan. uver la chapelle






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte