RTC

Journées de l'eau: protéger les oiseaux emblématiques de nos rivières

 18 mars 2021 09:20   Héron Marchin


À l'initiative de naturalistes locaux, le Contrat de Rivière Meuse Aval et affluents (CRMA) collabore à différentes actions en faveur de trois espèces d'oiseaux emblématiques de nos rivières : le Cincle plongeur, la Bergeronnette des ruisseaux et le Martin-pêcheur d'Europe.

 

Dans le bassin de la Mehaigne, c'est à Yves Latinne, naturaliste bien connu du territoire du Parc naturel Burdinale-Mehaigne, qu'on doit la pose des premiers nichoirs destinés au Cincle plongeur et à la Bergeronnette des ruisseaux, sous les ponts et sur les murs de berge de la Mehaigne, dès 2012. Ceux-ci seront prochainement complétés par d'autres construits par l'équipe du parc naturel.

Un inventaire des berges favorables au Martin-pêcheur a également été réalisé et mis à jour par les deux associations avec l'aide de plusieurs étudiants. Cet inventaire, mis à disposition des gestionnaires de cours d'eau, devrait permettre de tenir compte de la présence de cette espèce protégée, avant d'envisager des travaux qui pourraient lui nuire. Si des travaux sont inévitables, l’idéal serait même d’en compenser l’impact. Cela a d’ailleurs été le cas avec le placement de nichoirs destinés au Martin-pêcheur et testés sur la Burdinale en collaboration avec la commune de Burdinne, et sur la Mehaigne, en collaboration avec la Direction des cours d'eau non navigables de Wallonie.

Dans le bassin du Hoyoux, c'est grâce à Luc Loeckx, autre figure bien connue des amoureux de la nature du Condroz, qu’un projet participatif de suivi des nidifications du Cincle plongeur sur le Hoyoux et ses affluents a été mis sur pied. Chapeauté par la régionale Natagora Condroz- Mosan, le CRMA et Luc, ce projet permet à des bénévoles motivés de vérifier tous les printemps si des sites naturels potentiels et des nichoirs installés par l’équipe accueillent ou non des couples de cincles, et si des juvéniles prennent leur envol. Les informations recueillies sont également transmises aux gestionnaires de cours d’eau pour une prise en compte lors de la réparation d’ouvrages ou de berges. Ce sont ainsi plus de 70 sites qui sont suivis.

Ces différentes actions, en augmentant la capacité d'accueil du milieu, ou en préservant leurs habitats naturels, bénéficient à ces trois espèces menacées par l'artificialisation de nos cours d'eau et la mauvaise qualité de leurs eaux, en particulier le Cincle plongeur et le Martin-pêcheur. La Bergeronnette des ruisseaux, encore fréquentes dans nos régions, en profite elle aussi.

https://www.meuseaval.be/

http://pnbm.be/

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte