RTC

La société Protection Unit sponsorise une athlète liégeoise

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 14 aout 2020 17:24   Liège


Ce weekend les championnats nationaux d'athlétisme auront lieu à Bruxelles. Parmi les nombreux athlètes qui se rendront sur place  : Virginie Warnier, une affiliée du RFCL Athlétisme. Elle ne sera évidemment pas la seule, mais elle sera une des rares à arborer un sponsor sur son équipement. La jeune athlète vient en effet de signer un partenariat avec la société liégeoise de gardiennage et de sécurité privée Protection Unit. 

Virginie Warnier est sprinteuse sur 400m affiliée au RFCL. Une jeune sportive comme de nombreuses autres, enfin presque. Désormais, l’athlète de 23 ans est sponsorisée par la société liégeoise Protection Unit. Ce type partenariat est très rare à son niveau. Généralement, les athlètes sponsorisés évoluent sur le circuit international. 

"C'est vrai que c'est rare d'être sponsorisé au niveau régional. Même en évoluant au niveau national au top, tout le monde n'a pas de sponsors"déclare Virginie Warnier, sprinteuse sur 400m. "Quand le CEO de Protection Unit, Samuel Di Giovanni, est venu me trouver sur Instagram pour me proposer un sponsoring, c'était vraiment chouette. Je n'ai pas hésité, ça ne se refuse pas."

La société de gardiennage et de sécurité fournira à Virgine son équipement et amortira certains de ses frais liés à la pratique de son sport. La société n’en est pas à son premier sponsoring sportif. Protection Unit soutient déjà le boxeur Miko Katchatryan et l’équipe féminine du RSC Anderlecht. 

 

"Avec Virginie, on voulait premièrement soutenir une athlète liégeoise, et surtout une femme" explique Michael François, directeur de la communication de Protection Unit. "On voulait soutenir le sport féminin parce qu'on a la volonté de changer également l'image du métier d'agent de gardiennage. On veut féminiser la profession. Cela a donc du sens de venir en soutien de Virginie"

Ce contrat qui court sur la saison 2020-2021 n’est pas une obligation de résultats pour l’athlète liégeoise. Pas de pression donc pour cette saison où virginie revient de loin après une grave blessure qui l’a privée de compétition en 2019. 

L’année 2020 consistera principalement en une remise à niveau pour la résidente du RFCL. Cette saison est également marquée par la crise sanitaire et un rythme très particulier. 

"C'est très difficile de faire des résultats car on ne sait pas si les compétitions vont être maintenues ou supprimées" explique Virginie Warnier, sprinteuse. "Cela a un impact sur l'organisation des entraînements. Je miserai plutôt sur la saison 2021 que la saison 2020. Maintenant on essaye tout de même de faire des compétitions pour se maintenir et faire quelques chronos."

Parmi ces rendez-vous, les championnats nationaux qui auront lieu ce samedi 15 août. À Bruxelles, Virgine Warnier tentera d’égaler son meilleur chrono sur 400m datant de 2018 qui est de 58 secondes et 77 centièmes. 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte