RTC

OPRL: Au revoir Christian Arming

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 21 juin 2019 12:30   Liège

Christian Arming a reçu une standing ovation pour sa dernière représentation à la Salle Philharmonique de Liège en tant que Directeur musical de l'OPRL. Le Viennois qui a passé huit saisons à la tête de L’orchestre Philharmonique Royal de Liège part enlaissant derrière lui de nombreux excellents moments musicaux.  Une des traces que laisse Christian Arming à l'OPRL est son répertoire classique germanique qui est venu enrichir le registre de l'Orchestre Philharmonique Royal de Liège de tradition franco-belge. Pour ce dernier concert à domicile, une fois de plus, le Viennois a régalé son public notamment avec la première symphonie en Do mineur de Brahms, une de ses œuvres fétiches. Durant huit ans, l’autrichien a marqué la programmation de sa griffe.  

"Nous avons fait tant de concerts, tant de travaux, nous avons enrichi le registre avec les répertoires allemands et autrichiens", déclare Christian Arming, Directeur musical de l'OPRL. "J’ai beaucoup de beaux souvenirs  lors de concerts particuliers comme la 13ème symphonie de Chostakovitch ou Jeanne d’Arc au bûcher.  Je suis très chanceux d’avoir pu servir cet orchestre et je suis sûr qu’il aura un futur fantastique."

L'Autrichien, a également marqué par ses qualités professionnelles. Calme, exigeant, mettant toujours à l’avant-plan son outil de travail : l’orchestre et les musiciens qui le composent. Christian Arming laisse, chez les personnes  qui l’ont côtoyé, le souvenir d'un homme profondément ouvert et humain. 

"Christian est un homme très gentil et ouvert", explique Lieve Goossens, flûte solo de l’OPRL. "Si on avait une question, une remarque, on pouvait toujours lui en faire part. Il ne se fâchait jamais. Sur le plan humain, c'était vraiment très chouette."

Au fil des années, les relations que le Directeur musical a tissé avec ses musiciens ont été au-delà du cadre de travail. 

"Ce sont mes collègues et je travaille avec eux toutes les semaines'', explique Christian Arming. "Mais la chose la plus importante, c’est qu’il n’y a pas juste eu une très bonne atmosphère de travail entre collègues, ils sont devenus des amis. C’est bien plus profond. Ils resteront toujours dans mon cœur. "

Jeudi soir, Christian Arming  dirigeait son dernier concert  en tant que directeur musical de l’OPRL dans les murs qui ont été sa maison durant huit ans. L’OPRL réalisera encore une dernière tournée au Japon avec Christian Arming à sa tête fin juin-début juillet.

Le Viennois a dit au revoir au public liégeois, mais pas adieu. Il reviendra en tant que chef invité dans le courant de la saison prochaine. 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte