RTC

Ecoquartier : Neolegia informe le grand public sur son projet

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 13 septembre 2019 12:17   Liège

Avant de rentrer ses demandes de permis de bâtir durant le mois d’octobre pour la construction des 200 premiers logements des 1300 qui composeront l’écoquartier de Coronmeuse baptisé “Rives Ardentes”, le promoteur immobilier Neolegia organisait jeudi soir une réunion d’information destinée aux citoyens afin de présenter plus en détail son projet. 

"C’est une réunion organisée de notre propre initiative" déclare Laurent Malard, porte-parole du consortium Neolegia. "Il nous paraît important de communiquer sur notre projet. Il est normal que le grand public ait des questions par rapport à celui-ci. Le projet est conséquent, il concerne tout de même 25 hectares."

La réalisation complète du projet sera étalée sur une période de 15 ans. Les premiers bâtiments devraient sortir de terre pour fin 2022, ce qui correspond à l’arrivée prévue du tram à Liège. Jeudi, c’est le master plan qui a été présenté au public, ainsi que le phasage des travaux. Les premières constructions seront réalisées sur le quai de Coronmeuse et autour de la Darce.  

La quarantaine de personnes venues assister à la séance d’information a été accueillie par les militants du PTB, qui regrettent que ce projet ne prévoie pas plus de logements sociaux

"On est là parce que nous voulons attirer l’attention sur le fait qu’aucun de ces nouveaux logements ne sera un logement social." déclare Sophie Lecron, conseillère communale PTB à la Ville de Liège. "Ce qui est prévu, ce sont surtout des logements de haut standing. On parle de 300 000 euros pour acquérir un appartement. Ce n’est pas donné à tout le monde. Nous, nous demandons que 30% des nouveaux logements construits à Liège soient des logements sociaux. Il y a quand même 5000 personnes qui sont sur liste d’attente à Liège pour le moment."

À l’intérieur,  chacun a pu trouver des réponses à ses questions quant au projet, sa réalisation et les délais de construction du quartier. À la sortie, les participants semblaient satisfaits.

Un bémol à noter tout de même : la faible fréquentation. L’ assemblée était clairsemée et l’audience ne provenait pas souvent des quartiers avoisinants la presqu’île de Coronmeuse. Cependant, Neolegia l’affirme, d’autres réunions seront organisées tout au long de l’avancement du projet. 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte