RTC

La sécurité de la Commission européenne entre les mains de Liégeois

 10 aout 2022 11:42   Belgique


Ce 1er octobre, l’entreprise G4S, qui garantit la sécurité de la Commission européenne depuis 6 ans, va passer la main à Protection Unit. La société liégeoise s'est montrée plus attractive que les deux leaders du marché mondial G4S et Sécuritas qui gagnent à tour de rôle ce marché public tous les 6 ans.

Tous les 6 ans, les Anglais de G4S et les Suédois de Sécuritas s’affrontent pour assurer la sécurité de la Commission européenne. Mais cette année, ils ont été devancés par les Liégeois de Protection Unit. L'entreprise de gardiennage a remporté le marché public face à ces deux géants internationaux. "Ça fait quelques années, qu'on monte un dossier assez solide. C'est la première fois qu'on leur présente et nous sommes choisis. Cela représente beaucoup pour nous d'obtenir le plus gros contrat européen après si peu de temps d'existence", se réjouit Nicolas Van Ysendyck, le directeur commercial de Protection Unit.

1.100 collaborateurs supplémentaires à recruter et former

Protection Unit prendra ses fonctions dès le 1er octobre. D’ici là, 1.100 personnes vont devoir rejoindre leurs rangs. Pour y arriver, de nombreux agents G4S vont être démarchés. En plus, l’entreprise doit former de nouveaux employés. "Protection Unit propose des formations diverses et variées pour répondre aux besoins des clients. En 8 semaines, il est possible de devenir agent chez nous", souligne Nicolas De Angelis, le CEO de l'entreprise liégeoise.

En 2018, Protection Unit comptait une centaine d’agents. Ce 1er octobre, elle en comptera plus de 3.000. Largement représentée en Wallonie et à Bruxelles, l’entreprise de gardiennage ne compte pas s’arrêter là. "On va continuer à croître, mais aussi à assurer les contrats que nous avons actuellement, car c'est grâce à eux que nous en sommes là aujourd'hui. Par exemple, nous n'oublierons jamais que Liège Airport nous a fait confiance en 2020. Il est clair qu'en parallèle ce contrat avec la Commission européenne va nous permettre de nous développer encore plus à l'international", assure Nicolas Van Ysendyck.

Après avoir atteint les étoiles bruxelloises, plus rien ne semble impossible pour ces Liégeois. Leur prochain objectif serait l’aéroport Charles de Gaules, le plus grand aéroport de France. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte