RTC

Lincé: Une fleuriste investit le garage familial pour lancer son activité

 15 avril 2022 14:25   Sprimont


Dans le petit village de Lincé à Sprimont, une fleuriste a investi le garage familial pour développer son activité. Un moyen pour cette jeune dame, active depuis 15 ans dans la profession, de se lancer à son propre compte. Avec son compagnon, le garage a été entièrement vidé et réaménagé en magasin de fleurs.  

Ce n’est que lorsque les volets du garage s’ouvrent que l’on découvre le magasin. Virginie Pierard est fleuriste. Après avoir travaillé 15 ans pour d’autres, elle souhaitait, elle aussi, tenir son propre commerce. C’est le garage familial qui lui permet aujourd’hui de se lancer dans l’aventure. 

“La première étape, cela a été de vider le garage. On a remisé tous les outils dans le cabanon, et on a aménagé le garage pour faire un coin atelier et un espace magasin”, explique Virgine Pierard, la fleuriste de Hors Saison. 

Virginie a toujours voué une véritable passion pour les fleurs. C’est chez des grossistes hollandais qu’elle va chercher les plus belles pièces pour réaliser les bouquets et montages floraux, ici dans son garage au cœur du village de Lincé. “Je vais régulièrement chercher mes fleurs chez des grossistes en Hollande, car je pense que ce sont les plus belles. Au départ, je voulais ne travailler que sur commande et avec des fleurs séchées, mais les fleurs fraîches, c’est réellement passionnant.”

 

A la maison, dans le village de Lincé, c'est le cadre idéal pour démarrer son activité avec un minimum de prise de risque. “A l’origine, je voulais m’installer au centre de Sprimont, mais les loyers étaient fort chers et cela m’a freinée dans mes objectifs. C’est en discutant avec ma coach de CréaPME que l’on a bifurqué vers ma maison. Cela me permet aujourd’hui d’aller rechercher mon fils tous les jours à l’école”, sourit-elle. 

La fleuriste est actuellement sous couveuse d’entreprise et bénéficie des conseils de CréaPME. Son garage va servir de test pour son projet. “On se donne un an pour voir où cela nous mène. Le tout, c’est de se faire connaître, et si cela ne marche pas et que les clients ne viennent pas jusque Lincé, je changerai de localisation...” 

Car les fleurs restent bel et bien la vocation première de cette psychologue de formation. Une passion qu’elle partage d’ailleurs ici dans son jardin lors d’ateliers floraux.  

“Oui, j’ai déjà réalisé quelques rencontres ici, et cela renforce vraiment les liens sociaux. J'espère vraiment que cela va marcher. Et si ça marche, le garage deviendra alors vraiment un magasin”. 

Sophie Driesen 

https://m.facebook.com/fleuristehorssaison/photos/pcb.129749179441014/129748719441060/ 

https://sites.google.com/view/fleuristehorssaison/accueil 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte