RTC

Soldes: - 40 % sur la clientèle, un départ manqué

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 03 aout 2020 17:15   Liège


Après un report d’un mois en raison de la crise du coronavirus, les soldes d’été ont débuté ce samedi 1er août dans un contexte de renforcement des mesures Covid. Si la baisse des prix était au rendez-vous, ce ne fut pas vraiment le cas de la clientèle. Les commerçants liégeois ont assisté impuissants à un départ décevant et restent inquiets pour la suite. 

Dans les rues où le shopping est roi, les soldes sont à l’affiche des magasins depuis ce samedi. Un premier week-end de bonnes affaires ? Pour les commerçants, pas vraiment. Sur les vitrines, le pourcentage en moins est proche du taux d’absence des clients. Dans les commerces (locaux mais aussi les enseignes internationales) ce week-end, on a dénombré - 40 % à - 50 % de clientèle en moins par rapport à l'année dernière.

L’ouverture des boutiques du centre-ville liégeois ce dimanche aurait pu permettre de rattraper le coup mais la communication autour de l’action ne fut pas suffisamment efficace. Le représentant de l’asbl Commerce Liégeois, qui défend les intérêts de 4300 commerçants en Cité ardente, regrette cette situation.

"On a demandé à la Ville de Liège de communiquer sur cette ouverture mais elle ne s'est pas assez impliquée", déplore Jean-Luc Vasseur, président de l'ASBL Commerce Liégeois. "On aurait pu faire beaucoup plus dans le cadre de la communication. Avec notre ASBL, nous avons besoin de fonds pour aider nos commerçants et j'ai parfois l'impression de devoir mendier auprès de la Ville, c'est bien dommage car nous sommes là pour être de vrais partenaires afin d'aider les commerçants."

Sur fond de crise sanitaire

Évidemment la situation sanitaire a aussi sa part de responsabilité dans ce démarrage morose des soldes. Port du masque obligatoire, pas plus de 30 minutes en magasin, faire ses achats seul, cela décourage certaines personnes. Pourtant, dans les commerces, tout est fait pour permettre un shopping sécurisé avec désinfection des espaces et distribution de gel. 

Un contexte particulier dans lequel personne n’a bien sûr envie de voir des images de cohue dans les magasins mais le soutien au commerce local s’annonce tout de même déterminant jusqu’au 31 août et la fin des soldes. Sans quoi, des liquidations totales pourraient bientôt s’afficher en vitrine.










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte