RTC

Un bâtiment à la pointe pour former les services d’urgences

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 25 septembre 2018 16:42   Seraing

La Maison provinciale de la Formation située à Seraing est désormais équipée d’un nouveau bâtiment destiné aux services d’intervention d’urgences. Pompiers, policiers et ambulanciers y recevront leurs formations pratiques

"C’est un bâtiment qui est vraiment consacré à la formation par la pratique" explique Pascale Pitance, directrice adjointe du département Formation de la Province de Liège. "Ces infrastructures sont destinées aux trois écoles. Ils vont apprendre à travailler ensemble, à se coordonner pour leurs interventions. C’est vraiment essentiel pour la sécurité des citoyens."

Ce bâtiment  est un outil performant attendu par les différents services de secours. Il comprend un hangar de 600m² et de 15m de haut, un dojo et une salle de sport. Mais il est aussi à la pointe de la technologie. Ces infrastructures sont équipées d’une régie audiovisuelle destinée à la formation au commandement sur le terrain. On retrouve également une salle de simulation permettant de mettre les recrues en situation réelle.

"On a tout un bâtiment dédié à la simulation" explique  Serge Bacecci, Responsable de la Formation d’aide médicale urgente. "On va pouvoir simuler des interventions dans des milieux différents, tout cela avec un débriefing après sur base des vidéos enregistrées pendant l’exercice. C’est très intéressant au niveau pédagogique."

Cette infrastructure vient s’ajouter aux deux ailes déjà existantes et principalement consacrées à la formation théorique. De quoi permettre, dès la formation des recrues, de travailler les réflexes à avoir lors d’interventions multidisciplinaires.

"Au niveau de la formation c’est très important" déclare  Bruno Vanderveld, commissaire divisionnaire. "Au niveau psychologique, par les temps qui courent, force est de constater qu’il faut que les gens s’intègrent ensemble dans les opérations. Cela permet de perdre le moins de temps possible, et c’est bénéfique pour la population."

Ce bâtiment est la phase 3 et l’aboutissement d’un projet lancé en 2002 et qui représente 23 millions d’euros d’investissement de la Province et de la Région Wallonne.

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte