RTC

Faimes : des carottes à la pelle, à ramasser à la main

 10 janvier 2022 16:03   Faimes


A Faimes, un agriculteur a ouvert sa parcelle au glanage, car cette année, la production de carottes bat des records et les stocks sont plein.

Des dizaines de personnes étaient encore présentes ce lundi, après un weekend qui aura vu des centaines de glaneurs arracher du sol, des centaines de seaux et de sacs, mais qui ne représentent qu'une toute petite des carottes disponibles sur place.

" Une année normale, on récolte 50 tonnes à l'hectare. Cette année, il y a en moyenne 100 tonnes à l'hectare. Sur cette parcelle de 10 hectares, il y a largement de quoi satisfaire les glaneurs", sourit  François Chabot, l'agriculteur propriétaire du champs.

En cause ? Les pluies de ces derniers mois ont amené des productions records. Avec de telles quantités, l’agriculteur a rapidement rempli ses stocks à partir de ces autres parcelles. Il n'a plus de place pour stocker. Il a encore plu ces derniers jours, et sa dernière parcelle est détrempée. Les machines  retireraient beaucoup trop de terre en cas de récolte. François Chabot préfère donc laisser les volontaires venir se servir, outils à la main, avant de retourner la terre…

"Dans un sol gorgé d’eau", explique François Chabot, "les carottes supportent mal que les températures négatives, car l'eau gelée va faire éclater la racine.

L’agriculteur laisse encore son champs ouvert au public jusqu'à ce que le gel s'installe. Il devra alors retourner la terre, et c'en sera fini de cette aubaine pour les glaneurs.

SOLIDARITE

Le groupe d’action locale proposait aux glaneurs de laisser une partie de leur récolte à des associations caritatives. L'initiative a été bien accueillie, puisque plusieurs centaines de kilos ont été déposé au GAL "jesuishesbignon.be" pour ces bénéficiaires.

Info : le GAL "jesuisbesbignon.be"

 

 

 

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte