RTC

Kidnapping dans le carré: 7 suspects au tribunal

 22 septembre 2022 17:06   Liège


Ce jeudi, un procès attendu devait commencer au tribunal correctionnel de Liège. Il concerne les différents kidnappings qui avaient eu lieu l'année dernière aux abords du carré. Finalement, la séance a été reportée au 6 octobre à cause de différentes absences.

En septembre et octobre 2021, une vague d’enlèvements et de vols violents avait eu lieu aux abords du carré. Plusieurs individus ont été la cible d’une bande qui attaquait principalement des personnes isolées et saoules. Celles-ci étaient dépouillées de leurs objets de valeur après avoir été séquestrées et violentées. Six enlèvements et deux tentatives avaient eu lieu. Les faits avaient pris fin lorsque la police fédérale, en collaboration avec la police locale, avait pris sur le fait la bande en plein enlèvement.

Après une longue enquête, il s'avère que le groupe serait composé de 7 prévenus, âgés de 19 à 32 ans et issus de la région liégeoise. Ils devront répondre devant le tribunal correctionnel de faits de séquestrations, séquestrations sous la menace de mort, vols avec violences, extorsions sous la menace d’armes, entrave méchante à la circulation, fraude informatique, traitements dégradants, association de malfaiteurs et tentatives de vols avec violences.

L’audience s'est tenue ce jeudi à 14h10 devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Liège. Finalement, au vu de différents problèmes d'agenda, elle a été reportée au 6 octobre et le calendrier du procès a été dressé.

"Nous constatons que des faits comme ceux-ci ne se sont plus reproduits"

Le commissaire Sindaco, chef de l'hypercentre et de l'Outremeuse tient quant à lui à rassurer les Liégeois: "Nous continuons à être présents dans le carré les week-ends et la veille des jours fériés. Nous constatons que des faits comme ceux-ci ne se sont plus reproduits. Je tiens à souligner que des faits d'une telle gravité restent rares. Maintenant, je conseille à tous les fêtards de tout de même avoir un comportement responsable, car les bagarres et les vols ne sont pas rares dans ce lieu de fête." (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte