RTC

Incendie de la cathédrale Notre Dame : quels risques pour celle de Liège ?

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 16 avril 2019 17:24   Liège

L’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a suscité de nombreuses réactions à Liège, comme dans le reste du monde. La cathédrale de Liège est actuellement en chantier, comme l’était celle de Paris. Et le feu fait partie des pires craintes de ceux qui ont la responsabilité de ce genre d’édifice…

Les responsables de la cathédrale de Liège ont regardé avec une attention particulière les images de l’incendie de Notre Dame de Paris. Les deux cathédrales sont en chantier, et c’est probablement au départ du chantier que le feu a pris lundi soir, dévastant très rapidement ce monument emblématique de Paris.

Une petite visite sous les charpentes de la cathédrale de Liège passe d’abord par un escalier de pierre, assez étroit et en colimaçon. Quelque 200 marches  mènent à la sous toiture de la cathédrale. C’est comme un grand grenier, fait de poutres et de voliges, mais on est loin de la « foret de charpentes » de Notre Dame de Paris. Il est vrai que la cathédrale Saint-Paul était à l’origine une simple collégiale, bien plus petite que la cathédrale historique de Notre Dame et Saint-Lambert, détruite à la révolution française, et dont on dit qu’elle était plus grande encore que Notre-Dame de Paris.

A Liège, des mesures ont été prises pour détecter au plus vite un éventuel départ de feu. Des capteurs ont été placés sur tout le pourtour de la charpente. Un tout nouveau boitier, situé au rez-de-chaussée, doit informer les pompiers de l’endroit où ils auraient à intervenir.

Détecter le feu au plus tôt est évidemment une première nécessité. Après, il faut que les pompiers puisent avoir accès au lieu du sinistre. L’étroitesse de l’escalier n’est pas un atout,  et si un pan de la toiture est facilement accessible pour une intervention des pompiers, côté place Cathédrale, l’autre versant resterait plus compliqué à atteindre, côté cloître.

Même avec des détecteurs, le feu reste bien la hantise des responsables de ce genre de bâtiments.

La fin du chantier à la cathédrale Saint-Paul est prévue pour l’année prochaine.

 

 

 

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte