RTC

Grève des compagnies aériennes : l'incertitude chez les voyageurs

 20 juin 2022 17:54   Donceel


À Donceel, une dizaine d'amis sont dans les derniers préparatifs avant de partir en vacances à Lloret del Mar, mais ils sont inquiets car leur vol risque d'être annulé. En effet, Ryanair et Brussels Airlines feront grève pendant plusieurs jours à la fin de cette semaine. 

Paul et ses amis sont dans l’incertitude à moins de 5 jours du départ pour une semaine de vacances en Espagne. "Toujours pas de nouvelle pour savoir si notre vol est annulé ou maintenu. C'est un peu compliqué pour le moment. On avait un logement pour dix qui était annulable jusqu'à la semaine dernière. Faute de timing, on n'a pas su annuler notre logement. On a un logement dans les mains et on est pratiquement obligé de partir," a expliqué Paul. Son ami Tom ajoute : "C'est vraiment pas facile, surtout que l'on vient de terminer nos examens. On s'en réjouit plus que tout, mais ça bloque un peu."

Des alternatives ont été envisagées. Certains sont toujours dans le doute, mais d’autres ont déjà anticipé une éventuelle annulation. "On voulait partir en train ou en bus, sauf que cela coûte aussi extrêmement plus cher. Personnellement, j'ai pris des billets d'avion pour partir plus tard pour ne pas payer trop cher la veille. Ils coûtent plus chers, mais au moins je suis sûr de partir," a détaillé Victor.

C’est la conséquence d’une grève des pilotes et du personnel de cabine de Ryanair qui se croiseront les bras de vendredi à dimanche. "Quand on est victime d'une annulation de son vol, la compagnie aérienne doit pro-activement informer les passagers de l'annulation. Le plus souvent, elle envoie un e-mail dans lequel elle doit proposer, soit un vol alternatif, soit un remboursement. C'est aux passagers de choisir. En plus de cela, dans certains cas, les passagers ont aussi droit à une indemnité forfaitaire qui va de 250 euros à 600 euros par passager," a raconté Julie Frère, porte-parole de Test Achats.

Pour ceux qui seront à l’étranger et qui devront revenir en Belgique, la compagnie à les mêmes obligations, soit le remboursement, soit le vol alternatif. "Si vous optez pour le vol alternatif et que vous devez, par exemple, passer une journée ou deux sur place, les frais de restauration, de rafraichissement et les nuits d'hôtel sur place sont à charge de la compagnie aérienne. Normalement, la compagnie doit vous donner des bons de valeurs pour vous loger, rafraichir, restaurer. Si elle ne le fait pas, il faut bien garder toutes les preuves de vos dépenses sur place pour pouvoir ensuite en réclamer le remboursement à la compagnie aérienne lorsque vous rentrer en Belgique," a précisé la porte-parole de Test Achats.

Les syndicats de la compagnie Brussels Airlines feront eux aussi grève de jeudi à samedi. Au total, plusieurs centaines de vols devraient être impactés en fin de semaine.

 

Thomas Michiels.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte