RTC

Zone de police Hesbaye : problématique de l’approbation du budget 2022

 03 juin 2022 16:41   Waremme


Les bourgmestres des communes, qui forment la zone de police de Hesbaye, tirent la sonnette d’alarme. Ils font face à un sous financement chronique du pouvoir fédéral. Ce problème budgétaire les inquiète et ils espèrent une réponse des autorités.

Les différentes communes subissent un sous financement chronique du pouvoir fédéral. Le budget a déjà été refusé à deux reprises en février et en avril dernier, mais pour ne pas paralyser le fonctionnement des services de police, le budget a dû être voté à l’unanimité ce 1 er juin. Les budgets communaux ne sont pourtant pas en mesure d’assurer un tel financement. Les communes sont contraintes de payer toujours plus sans bénéficier des services adéquats. Un impact direct sur la sécurité du citoyen.

"La présence policière est totalement insuffisante et ce n'est pas de la faute de la police. C'est par manque de moyens, qu'aujourd'hui, nous ne sommes plus en mesure de garantir une sécurité suffisante", explique Philippe Goffin, le bourgmestre de Crisnée. Un manque de personnel aussi expliqué par l’augmentation de la population. Depuis la création de cette zone de police, l’augmentation est estimée à 25 %. Conséquence, une charge de travail plus importante.

Les communes regrettent le silence des pouvoirs supérieurs. Leurs sollicitations précises sont toujours sans réponse de la part des autorités.

 

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte