RTC

Protection Unit veut devenir le leader 100% belge du gardiennage

 12 decembre 2019 11:08   Liège


En cette fin d'année vous êtes certainement nombreux à vous rendre sur divers évènements festifs. Vous y croiserez bien souvent des agents de sécurité, ceux-ci font peut-être partie de la société Protection Unit. Cette firme liégeoise spécialisée dans la sécurité s'est agrandie ces dernières années. Les spécialistes liégeois de la sécurité ont un objectif bien précis : devenir le leader 100% belge du gardiennage.

Agents de sécurité et pas "cow-boys" !

Si les agents de sécurité se trouvent habituellement sur le terrain… Il arrive également que ceux-ci fréquentent des salles de classe. Non pas pour en assurer la surveillance mais bien pour entretenir leur formation. Que ce soit pour en apprendre plus sur la législation ou sur les nouvelles technologies du secteur. le métier évolue et les agences de gardiennage veulent mettre un terme à l'image de l'agent de sécurité, simple montagne de muscle. "Malheureusement ça reste encore un cliché qui est bien ancré chez certaines personnes, que l'agent de gardiennage est obligatoirement un agent masculin qui est grand, costaud et qui n'a pas grand-chose dans la tête. Mais on essaye de combattre cette idée-là." Nous explique Jean-Baptiste Deleersnijder, responsable des ressources humaines de Protection Unit. "Ça passe par un recrutement de qualité avec des agents de qualité, des agents formés. On a également une évolution depuis quelques années dans le secteur qui est cette féminisation du secteur. On a de plus en plus de femmes qui sont intéressées par les métiers du gardiennage. Il faut savoir que chez nous on a un petit peu moins de 150 agents féminins dans nos effectifs."

De la restauration au gardiennage

L'histoire de cette société de gardiennage liégeoise débute en 2009 avec Samuel Di Giovanni, un passionné des métiers de la sécurité. À cette époque Samuel Di Giovanni travaille dans la restauration, mais décide d'effectuer un virage à 180 degrés et fonde Protection Unit. Au fil des années la firme se développe. En 2017 la société met en place un business plan pour lui permettre de devenir un acteur majeur du secteur du gardiennage. Aujourd'hui l'objectif de l'entreprise se résume en quelques mots. "La Belgique est l'un des seuls pays où le leader n'est pas une entreprise nationale. Aujourd'hui nous sommes à la 4ème position. Notre volonté est clairement de devenir un acteur national important. On vise le top 3 !" détaille Samuel Di Giovanni, CEO de Protection Unit. "Je pense que c'est une certaine fierté également d'avoir une entreprise nationale qui est sur le podium, je pense que c'est la base dans tous pays. Je pense que c'est quelque chose de très important, et nos clients sont demandeurs de cela."

Le leader de la sécurité par drone

Si la société s'agrandit elle se développe également d'un point de vue technologique. C'est le cas avec la filiale Sky Unit, spécialisée dans le drone. Des appareils de différentes tailles qui permettent d'envoyer, en direct, des flux vidéo et qui apportent des informations importantes pour les responsables de la sécurité. Et même le plus petit de ces drones peut fournir des renseignements utiles. Pas question de parler de gadget. "Au contraire, non, ce n'est pas un gadget. Je pense que le grand public a cette image de gadget. Mais nous on parle de drones professionnels et d'un usage professionnel de ces drones." soulgine Stéphane Diez, Administrateur de Sky Unit. "L'usage d'un drone, qu'est-ce que ça signifie ? Ça signifie une sécurité accrue, tant pour les installations de nos clients que pour nos agents qui sont sur le terrain. Savoir quel est le danger potentiel avant qu'un agent n'intervienne c'est vraiment d'une importance primordiale pour la sécurité de nos agents."

Sky Unit vient récemment d'acquérir un Songbirg, un drone qui ressemble à un avion, en plus petit, et qui permet d'effectuer des missions sur des longues distances.

Protection Unit, constamment à la recherche de nouveaux talents

Les activités de Protection Unit évoluent et l'entreprise liégeoise est constamment à la recherche de nouveaux talents. La société dénombre aujourd'hui 1350 recrues et compte bien atteindre la barre des 2000 collaborateurs d'ici 3 ans. 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte