RTC

Elsa Loureiro: les bonds, la championne et le record !

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 02 mars 2020 09:45   Liège


À 28 ans, Elsa Loureiro est ingénieure de formation, mais une athlète du RFCL athlétisme en pleine maturité. En 15 ans de carrière sportive,  elle s’est construit un joli palmarès à l’échelle nationale dans le triple saut. Dernièrement elle a décroché son cinquième titre de championne de Belgique dans cette discipline des championnats de Belgique Indoor à Gand. 

"Un titre supplémentaire, c’est toujours chouette à recevoir" déclare Elsa Loureiro. "Je suis contente de mon saut à 12m98. Deux petits centimètres en plus et atteindre les 13m, cela aurait vraiment été le saint Graal. Mais je suis quand très satisfaite de ma performance."

Avec cette performance, Elsa améliore son précédent record Indoor qui était de 12m71. La Liégeoise termine donc  très bien sa saison hivernale, ce qui est de bon augure juste avant le début de la saison d’été où les objectifs  de podium seront nombreux avec les championnats francophones (LBFA), mais aussi les interclubs et les championnats de Belgique en extérieur. 

"Cette année, le RFCL athlétisme est monté en division d’honneur, donc il y a du triple saut au programme." explique l’athlète. "J’espère bien pouvoir défendre les couleurs de mon club lors de cette compétition. Ensuite il y aura les championnats de Belgique fin Juin. Là aussi j’aimerais être à la hauteur de l’événement et faire un bon résultat."

Roger Lespagnard, son entraîneur depuis 15 ans ajoute : "Ces résultats hivernaux sont un très bon signe pour la saison estivale. Je pense qu’elle pourrait sauter jusqu’à 13m20 voire 13m40. Ce serait un excellent résultat. En travaillant, elle peut y arriver."

Une participation aux championnats d'Europe?

Jusqu’à présent, c’est surtout au niveau national que la résidente du RFCL s’est illustrée. Elle n’a pas encore eux l’occasion de se qualifier pour un championnat européen. Si elle n’en fait pas un objectif prioritaire, rien n’est impossible au vu de sa forme actuelle.

"Le niveau européen, c’est un cran au-dessus du niveau belge " déclare Elasa Loureiro. "Pour me qualifier aux championnats Européens, il faudrait presque que je saute un mètre plus loin, soit que je gagne 33 cm par bons, c’e n’est pas négligeable.

Mais selon Roger Lespagnard, son entraineur, la Liégeoise peut encore se maintenir quelques années au top-niveau et progresser durant celles-ci.

« Je crois que maintenant qu’elle est plus sûre d’elle, rien n’est exclus » déclare l’entraineur. « Avant elle ne se lâchait qu’au dernier saut. Désormais elle est à fond dès le premier essai. Avec encore un peu plus de vitesse dans sa course d’élan et un peu plus de force à l’impulsion, deux choses qu’on peut encore travailler quelques années, elle peut très bien y arriver d’ici trois à quatre ans. »

Il reste une  marge de progression à Elsa Loureiro et quelques années de carrière sportive.. Une participation aux championnats d’Europe  dans les quatre ans serait la cerise sur le gâteau d’une déjà très belle carrière. 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte