RTC

Basket (TDM2B) : Le derby Ninane - Esneux a basculé en début de troisième quart-temps

 27 fevrier 2022 11:20   Chaudfontaine


C'est un Esneux déforcé avec cinq absents dont quatre joueurs blessés et un malade qui se déplaçait à Ninane clairement favori sur papier. Ninane commence d'ailleurs le match en trombes en plantant un 6-0 d'entrée mais les Dragons Esneutois ne comptent pas laisser l'adversaire s'envoler. Les Verts font même 19-20 juste avant la fin du 1er quart-temps et améliorent même cet écart dans le second quart-temps. C'est 35-37 au repos.

Mais la deuxième période est toute autre. Ninane profite de plusieurs paniers à trois points principalement signés Raphael Allemand pour repasser devant et avoir un écart de 13 points à un moment donné. C'est 63-54 à la fin du 3ème quart-temps. Esneux s'accroche dans le dernier quart-temps mais refaire son retard s'avère trop complexe, la fraicheur étant plutôt dans l'autre camp. Score final : 81-70 et victoire pour Ninane dans le derby. 

"Á la mi-temps, c'est clair on aurait dit un match d'entrainement, il n'y avait pas d'intensité de part et d'autre, c'était très léger !", estime Nicolas André, coach du BC Ninane qui regrettait que son équipe ne joue pas son jeu dans les 20 premières minutes. "Mais en deuxième mi-temps, en tout cas dans le troisième quart-temps, on a mis un coup d'accélérateur d'abord défensivement et c'est ce qui nous a permis de développer notre jeu rapide. On a osé prendre 2-3 shoots qu'on n'a pas osé prendre en 1ère mi-temps, ce qui nous a permis de prendre 12 à 14 points à un moment. Et puis, je pense que oui, on a essayé de gérer sur la fin dans le dernier quart-temps."

"On est tués par un joueur exceptionnel, Raphael Allemand, qui met 4 ou 5 shoots à 3 points", confie Didier Longueville, coach du RBC Esneux. "Moi, je n'ai pas du tout de rotations donc je ne sais pas tenir 40 minutes pour le moment. Mais bon voilà, on s'est quand même battu, on est revenus. Sur la fin, on perd un peu le fil collectif car on doit jouer avec quatre pivots sur le terrain qui ne connaissent pas forcément les systèmes de jeu. Et Ninane est beaucoup plus fluide, ils sont plus forts que nous, il n'y a rien à dire. "

Esneux lui reste bon dernier en signant une sixième défaite consécutive en championnat et s'estime donc heureux qu'il n'y ait pas de descendant cette saison en TDM2B. Une mauvaise forme qu'explique le coach des Dragons. "Depuis le début de saison, on ne sait pas s'entrainer parce que il y a énormément de joueurs blessés donc on n'est jamais beaucoup, on ne travaille pas notre fond de jeu. Sur le terrain, mes joueurs donnent tout ce qu'ils peuvent, on a encore bien joué à Geel la semaine passée mais sur 40 minutes, à un moment donné, ça coince. On va quand même pouvoir récupérer un ou deux joueurs la semaine prochaine, on va pouvoir recommencer à travailler un peu. Il reste 10 matchs !"

Pour Didier Longueville, les transferts qui se font de plus en plus tôt en cours de saison jouent aussi leur rôle. "Liège est la seule Province où ça se passe. Quand on va jouer à Charleroi, ils nous demandent ce qui se passe. Ici, les joueurs sont déjà tous partis ailleurs. Donc, à un moment donné, rester concentré sur notre jeu, ça devient très compliqué. Il faudra à un moment donné qu'on prenne des décisions par rapport à ça. Vous savez, moi, j'ai des joueurs qui ont reçu les premiers coups de fil au mois de novembre. Ça devient compliqué ..."

À Ninane, le club estime ne pas avoir les moyens de jouer la montée. L'objectif n'est donc pas d'être promu mais répéter les gammes et donner la chance aux jeunes du cru. "Il y a trois équipes qui sont au-dessus en TDM2B et qui vont jouer le titre. Nous, notre objectif, malgré qu'il n'y ait pas de descendants, c'est de garder notre cohésion et de l'intensité, pas comme en 1ère mi-temps, pour pouvoir prendre du plaisir et gagner un maximum de matchs. Si on arrive à terminer dans les 4-5 premiers, notre objectif sera atteint cette saison.

Prochain rendez-vous pour les deux équipes, ce sera à Neufchateau pour Ninane alors qu'Esneux s'en ira défier Spa la semaine prochaine.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte