RTC

Le RFC Seraing pris à froid par le RWDM

 13 decembre 2020 21:36  


Pour leur dernier match de l'année à domicile, les Métallos n'ont pas affiché leur meilleur visage face au RWDM. Malgré une nette domination en termes de possession de balle, les Sérésiens se sont montrés trop timides contre des Molenbeekois solides derrière et redoutables d'efficacité. L'attaquant du RWDM Corentin Lavie jetait un froid glacial sur le Pairay dès la 10e minute ... avant de passer tout près du 0-2 moins d'un quart d'heure plus tard. 

"On a eu un peu de réussite là-dessus", avoue Guillaume Dietsch, gardien du RFC Seraing. "C'est très compliqué de tombercontre une équipe qui ne fait que défendre, c'était très difficile et frustrant pour nous. C'est peu intéressant de jouercontre des équipes comme ça, on prend très peu de plaisir."

Après le poteau de Lavie, Leonardo Rocha trouvait la transversale de Guillaume Dietsch juste après le repos. On se dit alors que la chance a tourné pour Seraing. Mais même quand les Sérésiens trouvaient le cadre, c'est le portier du RWDM Anthony Sadin qui empêchait Jallow, Al Badaoui ou encore Mikautadze d'égaliser.

"On est tombé dans le piège du RWDM", confie Théo Pierrot, capitaine des Sérésiens. "C'est vrai que ce n'était pas le meilleur Seraing ! On a eu plus de mal à trouver la faille dans les 30 mètres alors qu'on a généralement plus de réussite à ce niveau-là. Puis, c'est aussi dû au fait que le RWDM a vite marqué et s'est rapidement recroquevillé. Le terrain n'a pas aidé pour des joueurs comme les nôtres qui sont plutôt habiles avec le ballon.

A la frustration des Métallos s'ajoutait la carte rouge adressée au buteur-maison Georges Mikautadze en fin de match, signe d’une après-midi cauchemardesque pour Seraing. Une décision arbitrale parmi d’autres qui ne ravissait évidemment pas le board sérésien.

"Quand on regarde la fin du match, il y a eu plusieurs interventions qui ont été à contre-sens, dirigées contre nous", regrette Marc Grosjean, T2 des Métallos. "Il y a eu le nez cassé de Iebe Swers ou encore cette carte rouge de Mikautadze qui pourtant saute pour éviter le tackle. C'est dommage mais ce qui l'est plus que tout, c'est qu'on perd des points. "

Prochaine échéance pour les Métallos ce sera le 20 décembre à Deinze où gagner sera impératif pour les hommes d’Emilio Ferrera.  








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte