RTC

Fin de D1 pour le HC Visé, de bonnes perspectives pour le Femina

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 06 juillet 2020 07:13  


Au HC Visé, les nouvelles ne sont pas très bonnes à commencer par le retrait de l’équipe de la D1. Une décision qui est tombée durant le confinement. "Nous n'avions plus l'effectif pour assurer une bonne saison en D1 national. On va jouer la tête en BeNe-League pour compenser", encourage Arthur Hoge, le président du HC Visé. Les rumeurs allaient bon train depuis plusieurs mois. Elles ont été confirmées par le président lors du confinement. C’est Amay qui devrait profiter de ce retrait.

Le T2 remet sa démission

Et comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, le T2 Pieter Vanloo a été contraint de remettre sa démission pour des raisons personnelles. "Nous n'avons encore aucun plan B pour le remplacer. Ce n'est pas plus mal d'accueillir de nouvelles têtes dans notre équipe", explique le président. En effet, l'équipe n'a accueilli aucun joueur cette saison.Malgré cela, le moral des troupes reste bon. Selon le président, il y a encore de belles perspectives. "Les perspectives sont bonnes. On va continuer à jouer la tête du classement. Je crois que ça va être une bonne saison. Nous aurons bien besoin de nos supporters", conclut-il.

Un Femina flambant neuf

Du côté du Femina Visé, c’est avec le sourire que la présidente nous a livré son ressenti. Et pour cause, son équipe a attiré de nombreuses joueuses dans ses rangs. "On a deux confirmées qui ont rejoint notre équipe. En plus de cela, 2 autres joueuses nous viennent de l'étranger. Notamment Loes Vandewal, une arrière-centre de 26 ans qui était en D2 en Allemagne. Il y a aussi Whitnée Abriska. Une Réunionnaise polyvalente de 18 ans", se réjouit la présidente.

13 transferts, 2 nouveaux entraîneurs

En plus d’elles, des jeunes Visétoises ont également rejoint l’équipe. Le Femina a également accueilli des joueuses de Montegné, car le club a été forcé d’arrêter. En tout, ce sont 13 joueuses qui ont été transférées avec 2 nouveaux entraîneurs parfaitement bilingues pour mettre à l'aise toutes ces nouvelles recrues. Ces différents transferts vont certainement offrir de belles occasions à l'équipe.

"J'espère qu'on gagnera le titre cette année. Je sens que l'entente est bonne entre les filles. Elles parlent en anglais pour se comprendre toutes. Je sens une belle dynamique dans laquelle les jeunes vont être poussées vers le haut", affirme-t-elle.

Complications liées à la crise sanitaire

Les entraînements avaient repris lorsque les mesures de déconfinement l’ont permis. En ce moment, les vacances annuelles ont commencé pour les joueurs et joueuses qui se retrouveront fin juillet.

Les deux équipes auront bien besoin de leurs supporters pour joindre les deux bouts. Plusieurs activités seront proposées durant l’année pour faire face aux complications liées à la crise. Les deux présidents appellent les Visétois à venir soutenir leur club qui devrait les faire vibrer au cours de la prochaine saison.










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte