RTC

Handball : Le HC Visé BM vise au moins le Top 4 en BENE-League, avant un nouvel exploit ?

 27 aout 2022 10:04   Oupeye Visé


Au début du mois de juin, le HC Visé BM était sacré champion de Belgique chez lui face à Bocholt. Un sacre bien savouré qu'il a fallu rapidement mettre de côté pour se concentrer sur la saison à venir. Deux mois et demi après, la préparation post-titre national semble s'être assez bien déroulée excepté une ou deux blessures. Avec notamment un stage à Sarrebourg, les Visétois ont déjà constaté de bonnes choses.

"L'idée était d'affronter du lourd, je pense que c'est dans l'adversité qu'on avance. On a pu affronter deux équipes de Pro League en France. c'était vraiment hyper riche. Les joueurs ont énormément appris et ont vu le chemin qu'il restait à faire", avance le néo-T1 Thomas Cauwenberghs, anciennement adjoint avant qu'Yves Vancosen, le capitaine, ne prenne la parole. "Je trouve qu'on s'améliore vraiment au niveau d la communication puis on travaille une autre défense qui peut nous aider dans certaines circonstances. L'aspect défensif est vraiment solide !"

La présentation de l'équipe au sein des locaux des assurances Henrion a permis à Thomas Cauwenberghs de se dévoiler sous son nouveau rôle de coach principal et à de nouvelles têtes de se présenter ... à commencer par l'entraineur adjoint Thomas Bolaers, équipier de Cauwenberghs en équipe nationale, mais aussi Jonathan Lupica, entraineur des gardiens. Côté départs, Bartosz Kedziora est reparti à Eupen alors que Nuno Cavalhais a aussi quitté le navire mais Visé a pu rapatrier Sebastien Danesi malheureusement absent mercredi. "L'objectif était de garder un groupe stable, je n'avais pas envie d'avoir beaucoup de chamboulement avec beaucoup de départs et d'arrivées. L'idée était de continuer à travailler avec ce groupe qui est assez jeune et dynamique, et de pouvoir les amener le plus haut possible handballistiquement", poursuit Thomas Cauwenberghs.

"Nous avons un noyau de 14 joueurs. En BE-Ne League, on a la place pour 16 joueurs donc j'aimerais que le coach reprenne deux jeunes par match sur le banc et qu'ils intègrent progressivement le groupe des adultes", souligne Arthur Hoge, président du club.

Niveau objectifs, la prudence et le feu sacré s'entremêlent entre les différents acteurs. "Les objectifs ? Le Top 4 comme l'année passée et si on peut avoir la cerise sur la gâteau, on ne s'arrêtera certainement pas", confie Arthur Hoge. Vincent Bello, arrière droit, rêve encore un peu plus en grand. "On est toujours sur notre lignée du titre, notre petit nuage mais il faut redescendre pour bien entamer la saison. Mais je pense que l'équipe a envie de réitérer l'exploit du sacre et pourquoi pas en faire d'autres.

"Le groupe a envie d'avancer et j'ai envie d'avancer avec ce groupe-là", tempère Cauwenberghs. "Après, c'est souvent en travaillant qu'on récolte les choses et c'est souvent en amont qu'on demande ce qui va se passer. Mais on va chercher à proposer du beau jeu."

On n'oubliera pas non plus que le président nourrit des ambitions pour la D1 LFH du club. "Cette année, j'ai fait revenir trois purs Visétois : Gilles Samson, Nicolas Wauters t Gauthier Wauters. Je pense qu'ils peuvent amener énormément de carrure et qu'on puisse jouer le titre pour remonter en Division 2."

Ce groupe visétois est relativement jeune mais a encore une énorme marge de progression. Tout ce qu'on peut dire, c'est qu'on se réjouit de les revoir à l'oeuvre très prochainement en BeNeLeague.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte