RTC

Stéphane Lefebvre remporte le Condroz

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 04 novembre 2018 20:30   Huy

Le Français Stéphane Lefebvre remporte le Rallye du Condroz au volant de sa Citroën C3 R5. Il devance Adrian Fernémont et Cédric Cherain, tous deux au volant d’une Skoda Fabia R5. En tête de l'épreuve dès la deuxième spéciale, Stéphane Lefebvre a garder le dessus sur ses adversaires pour s’imposer sur l’édition 2018 du Rallye du Condroz qui présentait un plateau relevé de pilotes.  

Un plateau relevé

En tête d’affiche du rallye on retrouvait Kris Meeke, ancien pilote WRC chez Citroën et qui roulera pour Toyota la saison prochaine en WRC. L’irlandais est venu chercher les conditions de courses piégeuses qui font la réputation du Condroz. Le siège de droite de sa Skoda Fabia R5 était occupé par le liégeois Renaud Jamoul. Le copilotes qui officie depuis 15 ans et a environ 200 rallyes au compteur, s’était lancé un défi : donner ses instructions en anglais.

« Je cherche toujours à me dépasser dans de nouveaux challenges » explique Renaud Jamoul, copilote expérimenté. « Donner mes instructions en anglais est une chose que je voulais faire depuis un moment. Ici, cela se réalise avec Kris Meeke, un des meilleurs du monde avec qui je pouvais relever ce défi. »

Malheureusement pour l’équipage, la voiture numéro 1 a connu des soucis mécaniques dans la cinquième spéciale du samedi. Le duo inédit a été contraint à l’abandon.

Kris Princen, récemment sacré Champion de Belgique était également de la partie. Le championnat étant déjà joué, il a roulé sans pression. Le pilote vainqueur du Condroz l’an passé était là pour se bagarrer dans le haut du tableau, mais aussi pour ce faire plaisir sur ce rallye qui est pour lui un incontournable.

« Le rallye du Condroz est un des meilleurs de Belgique » déclare Kris Princen, champion de Belgique. « Ici je peux vraiment rouler à l’aise sans me préoccuper du championnat. C’est agréable. Je peux me faire plaisir. C’est fun ! »

Au-delà des deux Kris, tout le gratin des pilotes belges a répondu présent ce weekend pour se disputer la victoire finale. De manière générale, le niveau était relevé et la bagarre à coup de dixièmes de seconde fut intense durant les deux jours du Condroz.

Un Rallye endeuillé

Ce rallye aurait dû être une fête avec ces pilotes chevronnés. Malheureusement, le copilote de Steve Matterne, Rik Van Lessen, est décédé suite à une grave sortie de route dans la 6ème spéciale samedi après-midi. Le drame a eu lieux à Ben-Ahin. La Skoda Fabia R5 de l’équipage belge a percuté un poteau électrique le long de la rue du Ruisseau aux environs de 15h00. Les organisateurs ont pris la décision de poursuivre le rallye. Cette décision tient au fait que la personne décédée faisait partie d’un équipage et n’était pas un spectateur. Selon les organisateurs, les pilotes et copilotes sont au courant des risques qu’ils encourent dans cette discipline. Certains équipages ont néanmoins décidés de se retirer de la course suite à cet accident.






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte