RTC

Pierreuse : l'auteur Marcel Conradt dévoile les secrets de ce quartier animé

 18 decembre 2021 10:30   Liège


L’auteur liégeois Marcel Conradt nous emmène découvrir le quartier Pierreuse qu'il connait si bien et auquel il dédie tout un livre : "Heurts, malheurs, labeurs et bonheurs du quartier Pierreuse", publié aux éditions de la Province de Liège. Cet ouvrage illustré retrace l’histoire du quartier depuis le 19e siècle jusqu’à nos jours.

“Nous avons connu dans le quartier de nombreux problèmes de destruction", rappelle cet écrivain dont le bureau est installé rue Pierreuse. "Dès le 19e, on voulait raser le quartier"Funiculaire, chemin de fer ou encore autoroute n’auront pourtant pas eu raison de ce quartier situé juste derrière le palais des princes évêques.

Les façades, les fresques murales, tout cela fait l’attrait de ce quartier animé et multiculturel. Mais ce livre ne s’arrête pas à l’architecture du lieu. Il met également ses habitants à l’honneur, car grâce à eux, Pierreuse est un quartier qui abrite de nombreuses ASBL. On peut citer la Casa Nicaragua ou encore le centre culturel Barricade.

“Mon coup de cœur, c’est le 15, où nous sommes pour l’instant", explique l'auteur liégeois. "Avec le travail de restauration qui a été fait au départ par les habitants. ce sont des associations et des habitants qui ont repris en charge cette maison et qui lui ont donné ce caractère social qui est Barricade et la librairie Entre-Temps".

Mystérieuse Pierreuse

Comme l’explique Marcel Conradt, Pierreuse reste un lieu énigmatique qui recèle encore des secrets. Certaines choses ne sont pas élucidées, comme le mystère du 75 de la rue Pierreuse.


D’après certains livres d’histoire, jusqu'en 1930 a existé dans le haut pierreuse une cave tout à fait spéciale, circulaire, de 5 mètres de large et de 5 mètres de hauteur, voutée, avec des sièges incrustés dans le mur. 14 sièges. Et au sommet de ces voûtes, il y avait un grand œilleton qui apportait la lumière. Comme ce bâtiment était dans des terres où tous les ordres religieux se trouvaient, on a pensé que c’était peut-être un bâtiment religieux. Le gros problème, c’est qu’on ne retrouve pas de trace de ce bâtiment”.


Encore maintenant, on ne sait pas si le bâtiment a été détruit ou enseveli. Pour les curieux qui voudraient élucider ce mystère, ce livre pourra vous guider lors d’une balade dans ce quartier.

 

M.L.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte