RTC

Cinéma des Grignoux : chute de fréquentation de 68% en 2020

 14 janvier 2021 15:57   Liège


Les Grignoux viennent de tirer le bilan de l’année 2020 marquée par le confinement et les mesures sanitaires.

En tout, les salles ont pu ouvrir deux mois et demi en début d’année, puis quatre mois à jauge réduite avec des films peu porteurs, avant le deuxième confinement d’octobre qui a duré jusqu’à la fin de l’année.

En 2020, les Grignoux accusent une chute de fréquentation majeure pour l’ensemble de ses 8 salles liégeoises de 68%. Pour l’ensemble de ses 13 salles, à Liège et Namur, il est en deçà des 200 000 entrées contre 608 000 en 2019.

Faible consolation, c’est « mieux » que ce qui est annoncé par la France et les grands multiplexes belges qui annoncent une chute de 70 à 80% de leur fréquentation.

Cela s’explique par le fait que les salles d’art et d’essai sont moins dépendantes des blockbusters que les multiplexes mais aussi par le soutien du public cinéphile en juillet et en août.

Les meilleurs taux d’occupation par salle sont :

  • Le miroir
  • The lighthouse
  • Figthclub
  • Saint-Nicolas est socialiste
  • Corpus Christi
  • Adieu les cons
  • Yakari
  • Tenet

Les brasseries des Grignoux sont aussi restées fermées une bonne partie de l’année.  

Les Grignoux peuvent difficilement se prononcer sur ce que l’année 2021 leur réserve. Mais ils rappellent aux responsables politiques que les lieux culturels ont prouvé qu’ils pouvaient s’adapter à un protocole sanitaire strict.

Ils comprennent de moins en moins la fermeture des salles alors que les aéroports sont bondés. Et ils considèrent que la fermeture des lieux culturels nuit gravement à la santé mentale ainsi qu’à l’éducation.

Enfin, ils réclament des perspectives claires et sur un long terme pour pouvoir organiser une réouverture de façon intelligente et raisonnée.

F. Bonivert 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte