RTC

Les admissions à l'hôpital en hausse mais l'occupation des lits reste limitée

Photo d'illustration - Image Belga - Belpress - Archive
 22 septembre 2020 12:07  


En moyenne, 50 patients atteints du Covid-19 ont été admis à l'hôpital chaque jour entre le 15 et le 21 septembre, selon les derniers chiffres de Sciensano publiés mardi. Un indicateur qui s'affiche en hausse de 59% mais le nombre de lits occupés à l'hôpital (486 pour toute la Belgique) reste limité.

Hier/lundi, 486 lits d'hôpitaux étaient occupés par des malades du Covid-19, contre 318 le lundi précédent (+53%). Les soins intensifs accueillaient hier/lundi 87 malades, contre 72 le lundi précédent, soit une augmentation de 21%. Quarante-six patients nécessitaient une assistance respiratoire et 7 une oxygénation par membrane extracorporelle (ECMO) qui fournit, outre une aide respiratoire, une assistance cardiaque.

En une semaine, entre le 15 et le 21 septembre, 350 patients ont été admis et 240 ont été autorisés à quitter l'hôpital. Vingt-quatre admissions provenaient d'une maison de repos et/ou de soins ou d'un autre établissement de soins à longue durée.

Entre le 12 et le 18 septembre, 1.231,6 contaminations au nouveau coronavirus ont été comptabilisées en moyenne chaque jour, soit une hausse de 51% par rapport aux sept jours précédents (816,6). Depuis le début de l'épidémie, la Belgique a détecté 103.392 cas de Covid-19. Les adolescents et les personnes dans la vingtaine comptabilisent le plus grand nombre d'infections, souligne le SPF Santé publique.

L'incidence sur une semaine atteint 75 cas pour 100.000 habitants, contre 49,7 infections pour 100.000 habitants entre le 5 et le 11 septembre, et une incidence de 30,3 contaminations pour 100.000 habitants entre le 29 août et le 4 septembre.

L'estimation médiane du taux de reproduction (Rt), qui évalue la contagiosité du virus, atteint 1,343 au niveau national. Cet indicateur est calculé sur base des hospitalisations. Lorsque ce taux dépasse la valeur de 1, on estime que l'épidémie se renforce. Au niveau des provinces, toutes affichent un taux de reproduction médian supérieur à 1, sauf le Limbourg (Rt de 0,981).

Toutes les provinces du pays affichent une hausse des contaminations. L'augmentation la plus forte en termes de pourcentage est observée dans le Brabant wallon, avec une hausse de 112% en une semaine. En chiffres absolus toutefois, c'est dans la province d'Anvers que le nombre de cas a le plus fortement augmenté, avec 1.654 nouvelles contaminations détectées en une semaine (+ 598). Suivent Bruxelles, avec 1.712 cas (+ 423), Liège et ses 1.132 infections dépistées en une semaine (+ 415), le Brabant flamand (799 cas, + 376) et le Hainaut (779, + 301).

Entre le 12 et le 18 septembre, une moyenne de 35.032 tests ont été réalisés chaque jour, pour un total hebdomadaire de 245.224 tests. Sur cette période, le taux moyen de positivité était de 3,8%.

Bruxelles affiche le taux de positivité le plus élevé, avec 7,9% des tests effectués qui étaient positifs. La province de Liège arrive en deuxième position, avec un taux de positivité de 5,5%. Le Brabant wallon est troisième avec 4,9% de tests positifs tandis que la province d'Anvers et le Hainaut ont le même taux de 4%

Les décès s'affichent eux en baisse de 15%, avec en moyenne 2,4 patients qui ont péri chaque jour entre le 12 et le 18 septembre, contre 2,9 décès quotidiens entre le 5 et le 11 septembre. Depuis le début de l'épidémie, la Belgique pleure la mort de 9.950 personnes.

 

Source : Belga










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte