RTC

Incendie du bateau "Le Pays de Liège" : que s'est-il passé ?

 18 juillet 2022 15:45   Liège


Dans la nuit de vendredi à samedi, le bateau "Le Pays de Liège" a été ravagé par les flammes. L’incendie s’est déclaré alors que le bateau était, comme à son habitude, amarré au port des yachts de Liège. Il n’y a pas de blessé. Par contre, les dégâts sont conséquents...

Il était environ 1h20 du matin dans la nuit de vendredi à samedi lorsque les pompiers sont intervenus au port des yachts à Liège pour sauver "Le Pays de Liège". Quelques minutes plus tôt un incendie s’est déclaré à bord du bateau bien connu pour ses croisières sur la Meuse.

Ce lundi, grâce au travail des pompiers, l’embarcation appartenant à Belgny-Mine était toujours à flot. Alerté par l’alarme, le capitaine fut le premier sur place la nuit du sinistre. "Les pompiers sont arrivés cinq minutes après moi", explique-t-il. "Ils sont intervenus pendant qu'il y avait encore un énorme dégagement de fumée et que de très grandes flammes sortaient d'une fenêtre. L'intervention a duré 15 à 20 minutes."

Sur ce laps de temps, les flammes ont ravagé l’intérieur du bateau de 41m de long. Personne n’était à bord au moment de l’incendie. La dernière croisière du Pays de Liège remontait à vendredi matin et rien ne laissait présager un tel désastre. Alors, que s’est-il passé ? "On est certain que le feu a démarré dans le bar, probablement à cause d'une machine défectueuse, sans doute la machine à café", assure Jacques Crul, le directeur de Blegny-Mine.

La thèse de l’accident est privilégiée. À ce stade de l’enquête, aucune trace d’effraction ou d’intrusion n’a été relevée sur le bateau en ordre d’assurance, les vitres cassées étant une des conséquences de l’intervention des pompiers.

 

D’importantes réparations seront nécessaires pour remettre "Le Pays de Liège" en service. Aménagement intérieur et électricité feront l'objet d'une rénovation totale. Il faudra également examiner l'état des outils de navigation.

Vu les circonstances, l’embarcation, inaugurée en 1993 et principalement financée par la Province de Liège, ne naviguera plus cette année. 2000 personnes avaient déjà réservé une croisière estivale. 

Stéphane Savaris










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte