RTC

Trafic de drogue: 27 personnes arrêtées, une organisation liégeoise démantelée

 19 octobre 2021 16:28   Liège


Ce lundi, dès 5 heures du matin, la police judiciaire fédérale liégeoise, accompagnée des PJF Namur, Limbourg, Flandre orientale, des unités spéciales et de l'appui canin, a mené 23 perquisitions pour démanteler une organisation criminelle dans notre province. 27 personnes ont été arrêtée et plus de deux tonnes de cocaïne ont été saisi. La PJF de Liège parle de saisie record.

En plein quartier résidentiel dans les communes de Ferrières et de Modave, des hangars qui ont toujours fait partie du paysage. Derrière ces portes, une organisation criminelle s’attelait depuis des années à récupérer, conditionner et stocker de la cocaïne pour qu’elle soit ensuite vendue en Belgique ou exportée.

Il aura fallu 3 ans d’enquête pour démanteler ce réseau important. Lundi, à 5h du matin, 300 policiers ont agi simultanément pour prendre l’organisation au dépourvu. "Ça a permis de démanteler un réseau très important de la province. On a saisi 2 tonnes de cocaïne, une partie était déjà empaqueté pour l'export. Les petits revendeurs l'auraient coupée pour en tirer encore plus de profit. On peut parler de la plus grosse saisie en province de Liège", indique François Farcy, le directeur de la police judiciaire fédérale de la province de Liège.

80 millions d’euros de cocaïne, du matériel de laboratoire, 80 000 euros en cash et 5 kalachnikovs

En plus des 80 millions d’euros de cocaïne, du matériel de laboratoire, 80 000 euros en cash, et le plus inquiétant, 10 armes à feu, dont 5 kalachnikovs, qui attestent de la violence dont peut faire preuve ce type d’organisation. "La Belgique est une plaque tournante de la drogue, à cause de sa situation géographique et des facilités de mobilité qu'ils trouvent au sein de notre territoire. Il faut rester vigilants pour éviter que tout ça empire", souligne François Farcy.

27 personnes arrêtées, des truands locaux ou internationaux

Les perquisitions sont toujours en cours. Pour l’instant, elles ont permis d’arrêter 27 personnes. À la base de cette organisation, des Colombiens qui viennent prendre le marché européen. Ils arrivent dans ces communes paisibles et emploient plusieurs personnes de la région pour les aider. Ceux-ci n'ont toujours pas pu être arrêtés à l'heure de la rédaction de cet article.

En quelques années, 15 tonnes de cocaïne seraient passées entre les mains de cette organisation, qui a alimenté d’autres pays comme l’Espagne. Cette structure ne serait pas la seule à être active sur notre territoire. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte