RTC

Assises de Liège ; Tes excuses, tu peux te les garder !

 08 mai 2019 12:56   Liège

Le procès des 5 jeunes accusés de l'assassinat de Valentin Vermeesch se poursuit devant la Cour d'Assises de Liège.

Ce mercredi matin, Me Alexandre Wilmotte, avocat des parties civiles , a indiqué en début d'audience, avoir transmis des conclusions en vue de solliciter le huis clos pour le visionnage des vidéos sur lesquelles la victime apparaît. Les bourreaux de Valentin avaient en effet filmé une partie des sévices infligés au jeune homme.

La cour se penchera sur cette requête à l'issue de l'interrogatoire des accusés, a indiqué la présidente, Catherine Urbain. Après Alexandre Hart mardi, c'est au tour de Belinda Donnay de livrer sa version des faits. Dorian Daniels, Loïck Masson et Killian Wilmet seront encore interrogés par la suite.

Et lors de l'interrogatoire de la jeune fille, un incident s'est produit. 

Belinda Donnay, ls'est tournée vers la famille, déclarant: "même si les excuses ne serviront à rien, je voulais les présenter. Je n'ai pas poussé Valentin dans l'eau, jamais je n'aurais fait ça. Enlever la vie à quelqu'un, ce n'est pas anodin, ce n'est pas quelque chose qu'on peut imaginer faire dans sa vie", a-t-elle ajouté. "Je n'ai pas sauté, je n'ai pas réagi et cela, toute ma vie je m'en voudrai."

La réponse de la famille a été cinglante : "Tes excuses, tu peux te les garder ma fille, tu nous l'a volé! ", ont vivement réagi depuis le banc des parties civiles des proches de la victime, dont le père de Valentin 

La présidente de la cour a ensuite réclamé le silence.






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte