RTC

Le dispensaire de la Fondation Prince Laurent à la caserne

 22 avril 2021 15:15   Liège Province de Liège


Le dispensaire vétérinaire de la Fondation Prince Laurent a quitté Seraing pour emménager dans de nouvelles installations à Liège. C’est le Carrefour social santé de la province de Liège qui a permis ce déménagement en mettant à disposition des locaux spacieux et modernisés. Les consultations, assurées par les vétérinaires de la Faculté de l’Université, ont commencé cette semaine.

Le dispensaire de la fondation Prince Laurent a pris ses nouveaux quartiers à la caserne Saint-Laurent à Liège. Les locaux spacieux et modernisés offrent un confort optimal aux vétérinaires en charge des consultations. Les soins sont ici gratuits pour les personnes dans la précarité.

« Nous avons ici des installations au top pour recevoir les animaux de compagnie. Nous étions installés au départ à Seraing, à la Maison sérésienne mais nous étions vraiment à l’étroit pour assurer nos soins », explique le Dr Charlotte Tual, vétérinaire responsable du dispensaire. « Les soins sont gratuits pour les personnes en difficulté financière répondant à certaines conditions bien déterminées et ils peuvent inscrire chez nous 2 animaux maximum. »   

Chiens et chats et leurs propriétaire sont accueillis du lundi au vendredi à la caserne Saint-Laurent à Liège. C’est la Faculté de médecine vétérinaire de l’université qui coordonne le service. « Nous sommes une équipe de 15 personnes dont un chirurgien et les bénéficiaires proviennent de l’ensemble de la province de Liège. », précise encore le Docteur Tual.

Pour la consultation de ce jour, Carole est venue de Chevron avec son chat demi-persan qui devait se faire vacciner. Malheureusement, le félin était de très mauvaise composition et n’a pas laissé les vétérinaires l’approcher. « Il était vraiment trop agressif pour que l’on puisse l’approcher », constate le Docteur vétérinaire. « Carole devra donc revenir avec son chat à un autre moment. Je lui ai prescrit un sédatif qu’elle devra lui administrer 2 heures avant sa prochaine visite. »

Manuel vient de Marchin avec son berger allemand. Ce dernier a très mauvaise vue et n’est pas en très grande forme. « C’est le deuxième chien à bénéficier des services de la Fondation Prince Laurent. Le premier devait se faire opérer mais on a rien pu faire pour lui et il a été euthanasié », explique Manuel. « C’est vrai que c’est des kilomètres, mais un plein de carburant reste moins onéreux que certains soins vétérinaires », assure-t-il.

Cela fait 25 ans que les dispensaires de la Fondation Prince Laurent sont nés. On en compte 5 sur le territoire et ont chacun leur fonctionnement propre. Celui de Liège devient aujourd’hui avec ses nouvelles installations un centre de référence. Il répond plus que jamais à un besoin de la population précarisée.

« L’objectif de la Fondation Prince Laurent est de venir en aide à l’homme via son animal », explique Wendy Feys la coordinatrice des 5 dispensaires du pays. Nous offrons les soins aux personnes précarisées pour éviter que leur situation financière ne viennent mettre à mal la santé de l’animal ».

Le dispensaire de Liège fonctionne uniquement sur rendez-vous du lundi au vendredi de 9 à 11h. L’équipe assure entre 8 et 15 prises en charge par jour y compris les interventions chirurgicales. La fondation couvre en moyenne 100 à 150.000 euros de frais vétérinaires par an.

Sophie Driesen

http://www.sfprlaurent.be/

http://www.aliss.be/node/4183








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte