RTC

Le VBC Waremme se chauffe face à Maaseik pour le reste de la saison

 24 octobre 2021 18:55   Waremme


En Volley, ce dimanche, Waremme commençait sa saison à domicile en affrontant Maaseik. Les néerlandophones visent le titre cette saison et ça s’est ressenti sur le terrain. La nouvelle équipe de Waremme nous a quant à elle montrer sa capacité à rebondir même dans une situation compliquée.

Dès ce début de saison, Waremme en bleu a dû entrer sur le terrain conquérant pour battre les Néerlandophones de Maaseik. Le premier set fut compliqué, pour les locaux. De nombreuses fautes directes ont été commises. Il se termine sur un 17-25. "On va remettre ça sur le compte du début de saison. C'est à chaque fois un peu compliqué de se mettre dedans. On l'a bien vu lors de ce premier set. Ça ne s'est plus vu après", juge Frédéric Servotte le coach de l'équipe.

En effet, dès le 2e set, le score s’équilibre, mais reste en faveur des visiteurs avec un 22-25. À noter tout de même de belles performances des Waremmiens avec des smashs et des contres bien exécutés, mais toujours ce problème de service qui vient mettre les locaux en difficulté. 3e set, le pôle ballon aura vibré sur le chant des supporters en liesse face à leur équipe qui se dépasse. 25-19 de quoi relancer le match et remettre de l’espoir dans le mental de l’équipe.

4e set, les 2 équipes sont au coude-à-coude (3-38-811-11). Maaseik s’envole finalement 13-17. À coup de manchette, Waremme garde la pêche et recolle au score, mais finit par perdre ce dernier set 22 - 25. "Sur le papier, on a une super équipe. On s'entend très bien, il va falloir gagner pour continuer à avoir la pêche. Ici, on débute la saison contre un des favoris et franchement, je trouve qu'on n'a pas à rougir. Ceci dit, c'est vrai qu'il y a eu trop de fautes sur nos services, on va retravailler ça", indique Roman Abinet, le capitaine de l'équipe.

Au niveau de leurs objectifs Waremme vise la 5e place au minimum. Avec 9 nouveaux joueurs, l’équipe doit évidemment trouver son équilibre. Même en un match, l’évolution est déjà remarquable. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte