RTC

Le KulturA lance ses premières "résidences d'été" pour les artistes

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 01 aout 2020 15:46   Liège


À ce moment de l'année, la saison estivale devrait normalement battre son plein pour tout le milieu musical. Pratiquement tous les festivals et concerts sont annulés. Mais les artistes doivent continuer de répéter. C'est dans cette optique que le KulturA à Liège a décidé de faire profiter six groupes wallons de ses lieux jusque fin août en lançant ses toutes premières "résidences d'été". La Province et la Fédération Wallonie-Bruxelles ont chacune apporté une aide financière destinée à soutenir le projet du Kultura et à rémunérer les artistes en résidence chez eux.

Depuis une semaine, le KulturA en Roture a lancé sa toute première édition de ses "résidences d'été". Il n'y a pas encore de perspective de reprise pour cette salle de concert bien connue à Liège. Mais ces résidences ont pour objectif de permettre à des artistes de peaufiner leurs projets musicaux tout en se mettant dans des conditions réelles de scène.

"On a réfléchi à ce qu'on pouvait faire à portes fermées", confie Joachim Hansen, responsable techique du KulturA présent ce jour-là. "C'est une des idées qui ressortaient et qui utilisaient au mieux les ressources qu'on a, qui fait travailler le personnel et soutient la culture local. Ca permet de faire en sorte que le matériel serve, ça fait quand même des mois qu'on est à l'arrêt et ça permet de remetre un peu de vie dans le bâtiment."

Ce week-end, c'est Thomas Médard qui était présent. Pour la première fois depuis le confinement, le chanteur liégeois de The Feather et de Dan San a pu répéter avec son groupe au complet. Les concerts qu'ils ont pu donner, comme à LaSemo, ne leur permettaient de se produire qu'en formule réduite et donc à seulement trois personnes. "Ce mercredi, on va jouer (à Bruxelles) notre premier concert en formule complète depuis que toutes ces mesures drastiques ont été mises en place", raconte le chanteur. "Là, on a une résidence pour le préparer et ça nous fait du bien de pouvoir se retrouver et de jouer en groupe, même si on s'est mis dans la salle de manière à être bien distancés."

La scène du KulturA revit un peu grâce à ce projet. Cette salle comme beaucoup d'autres a souffert financièrement pendant le confinement et avait fait un appel aux dons, salvateur heureusement. Un appel soutenu entre autres par Thomas Médard, signe aussi de l'entre-aide qu'il y a entre les indépendants du secteur musical et symbolisé également par ses résidences d'été. Ce lieu est cher à tout son groupe. "On est tous de Liège ou on y habite tous. Le KulturA, fatalement, par rapport à la musique qu'on écoute et notre cercle d'amis, c'est un lieu où on se retrouve en premier. J'ai travaillé pendant 10 ans avec leur coordinateur, "JF" (NdlR : Jean-François Jaspers). On se sent chez nous ici, c'est sûr !

Ces "résidences d'été" restent inédites ou rares pour les groupes puisqu'elles s'organisent généralement avant toute cette période estivale, qui doit normalement rimer avec tournées et festivals. Les artistes répètent d'ailleurs sans savoir non plus si leur agenda sera rempli à cause de la crise sanitaire. 

"Nous, ça nous permet de jouer d'anciennes chansons mais aussi d'en travailler de nouvelles et de continuer à miser sur l'avenir", rétorque Thomas. "Même si ce n'est pas forcément cet été qui sera chargé, voir même cet automne, on sait que ça reprendra un moment d'une manière ou d'une autre."

Six groupes wallons dont celui de Thomas (The Feather) profiteront de ces lieux durant les prochaines semaines, à savoir Olvo, ONHA, Lenny Pistol, Johnny & Charly Ciccio ainsi que Bothlane. Pour en découvrir plus sur ces artistes, rendez-vous sur la page Facebook du KulturA. 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte