RTC

Des repas pour financer la recherche contre la covid-19

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 23 octobre 2020 18:51   Liège


La fondation Léon Fredericq, c’est un soutien à la recherche en région liégeoise. Cette année, son traditionnel gala ne pouvait pas être organisé. La fondation a donc décidé de s’allier au chef étoilé Frédéric Salpetier pour proposer des repas à emporter. Et ce au profit de la lutte contre le coronavirus.  

Malgré la fermeture de l’horeca, la cuisine de l’Héliport Brasserie s’active. Au menu, un repas trois services que les clients dégusteront à la maison. Tout est donc conçu pour être réchauffé. « J’ai adapté le menu pour que tout puisse être facilement réchauffé à la maison. Quand je fais du service traiteur, j’essaye toujours que les gens soient proches de ce qui est servi en restaurant. Je trouve ça important. Si je fais des choses trop complexes ou trop compliquées au niveau des cuissons, le rendu n’est pas le même.» explique le chef.

À défaut d’aller au restaurant, on peut dire que le public a répondu présent. La fondation créé par l’Université de Liège et le CHU a donc dû déclarer l’évènement sold-out pour stopper les commandes. Au total, ce sont 520 repas vendus ce qui pour le chef Salpetier a demandé des aménagements dignes d’un banquet. « On ne sert jamais autant de couverts à la fois, il a fallu s’adapter à la demande » souligne-t-il.

L’argent de ces repas servira spécifiquement à financer des recherches sur le virus du covid-19. Un appel à projet a été lancé en mars et des sélections ont déjà été réalisées. « 13 projets ont été retenus par une commission scientifique. Ces projets ont été soutenus à hauteur de 650 000€. Notre volonté est de continuer à les aider surtout en ce moment de crise. » explique Caroline Mazy, directrice de la Fondation Léon Fredericq.

Une aide financière qui sera apportée grâce à ces menus. Précisons qu’au total, cette année la fondation a déjà récolté 2 millions d’euros pour la recherche.

 

S. Poucet










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte