RTC

Cristal Park de Seraing : le PTB dépose plainte pour détournements d'argent, faux et usage de faux

 11 juillet 2022 14:00   Seraing


Ce lundi, le chef de groupe PTB de Seraing, Damien Robert, a déposé plainte dans le cadre du dossier "Cristal Park". Détournements d'argent public, faux, usage de faux, tentative de vente frauduleuse de terrains, conflits d'intérêt, contournement de la loi sur les marchés publics... La liste des accusations est longue. En parallèle, le collège communal a décidé de charger les avocats de la ville de Seraing de préparer un dossier de dépôt de plainte au pénal avec constitution de partie civile en fonction des éléments qui ressortiront de l’étude financière menée en ce moment.

Rebondissements dans le dossier Cristal Park à Seraing. Ce lundi, le chef de groupe PTB de Seraing, Damien Robert, a déposé plainte après avoir constitué un dossier qu'il juge accablant. ''Cela fait des années que nous étudions le dossier avec le PTB. Nous sommes maintenant en mesure de démontrer de graves infractions juridiques qui concernent les investisseurs privés impliqués dans le dossier, qui ont travaillé en étroite collaboration avec certains acteurs importants de la ville de Seraing et de la province. Nous avons donc décidé il y a un mois de porter plainte. Je me suis également déclaré personne lésée en tant que citoyen étant donné que ces fraudes concernent de l'argent et des biens publics'', détaille Damien Robert.

"Le dossier Cristal Park s'apparente à un scandale"

Le chef de groupe du PTB à Seraing a pris contact avec le Procureur du roi il y a un mois pour porter plainte. Ce lundi, il a pu lui faire part de toute une série de pièces qui lui ont été transmises pour démontrer le caractère frauduleux de certaines opérations. ''La majorité socialiste en place à Seraing a attendu d'être fortement secouée par les questions et révélations du PTB et de la presse avant d'accepter du bout des lèvres que le dossier Cristal Park s'apparente à un scandale. Mais elle ne va pas jusqu'au bout et avance de façon trop timide. La commission qui a été mise en place suite à notre demande ne remplit pas son rôle et se déroule malheureusement à huis clos, ce qui est absurde. C'est pourquoi nous avons décidé de passer à la vitesse supérieure'', explique Damien Robert.

Différents volets du dossier attaqués

La plainte concerne différents volets du dossier. "D'abord, il y a le système de fausses facturations mis en place par le promoteur immobilier avec l'accord tacite du conseil d'administration d'Immoval et de Valinvest, les deux sociétés privées actives dans le dossier et financées quasi exclusivement avec l'argent public. Puis la tentative de vente frauduleuse des 100 hectares de terrains situés au Val Saint Lambert. Ensuite, le montage organisé par des politiques pour contourner consciemment la loi sur les marchés publics. Et enfin, le conflit d'intérêt qui concerne une directrice d'un service de la ville active dans le dossier", énumère le PTB sérésien. "Nous ne connaissons pour le moment encore que le sommet de l'iceberg, mais il y a déjà plusieurs fraudes pénalement punissables et nous ne pouvons plus attendre. Une information judiciaire est en cours sur le volet immobilier. Mais la justice n'a pas tous les éléments sur l'ensemble des volets liés au dossier Cristal Park'', ajoute Damien Robert.

La majorité socialiste réaffirme son envie de faire toute la transparence dans cette affaire

"Seraing est une des communes les plus pauvres de Wallonie. Et les pratiques frauduleuses identifiées dans le projet Cristal Park contribuent à l'appauvrir encore plus. Dans ce projet, les sommes d'argent public investies et le patrimoine public en jeu sont importants : plus de 40 millions d'euros d'argent public ont été engagés dans le projet. Mais pas un emploi n'a été créé et à part la rénovation du château, de la salle de l'abbaye et la rénovation du gros œuvre de deux bâtiments de l'ancienne cristallerie, absolument rien n'est sorti de terre. Ce système doit s'arrêter définitivement et les coupables doivent être sanctionnés. La majorité socialiste vient d'annoncer ce vendredi qu'elle envisageait de porter plainte, mais attend avant de passer à l'acte alors qu'il y a urgence", conclut Damien Robert.

En effet, la majorité socialiste a chargé les avocats de la ville de Seraing de préparer un dossier de dépôt de plainte au pénal avec constitution de partie civile. Mais ce dossier ne sera quant à lui pas déposé tout de suite. Le collège communal souhaite attendre la fin de l'étude financière qui est en cours. Afin de marquer sa volonté de transparence, le collège a également chargé le conseiller financier de la Ville de Seraing de réaliser une analyse approfondie de l’ensemble des flux financiers dans les structures liées au projet du Cristal Park et inviter le Conseil d’Administration d’Immoval à procéder à une démarche similaire. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte