RTC

Standard : nouvelle formation des jeunes, moderne, transversale et connectée

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 28 juillet 2020 15:03   Liège


Un jeune footballeur aujourd'hui vit dans un contexte très différent de celui qu'ont connu les premiers joueurs à fréquenter dès 2007 l'académie du Standard de Liège. Un club tel que celui de Sclessin se doit d'en tenir compte dans l'encadrement et le formation qu'il leur dispense aujourd'hui . Une nouvelle approche prévaut désormais sur les hauteurs du Sart Tilman, dans ce centre de formation de pointe qui a aussi changé de nom pour matérialiser sa modernisation

Et donc on ne dit plus Académie Robert-Louis Dreyfus mais SL 16 Football Campus, un nouveau nom qui conclut plusieurs années de réflexion sur la modernisation des pratiques dans ce bel outil.

Aujourd'hui les jeunes sont ultra-connectés, le centre de formation s'adapte et se décline sous sa propre identité sur les réseaux sociaux, pour être plus proche de ses joueurs. Ce n'est évidemment pas la seule nouveauté. Désormais, les basiques et fondamentaux "Standard de Liège" sont clairement identifiés, ils jalonneront toutes les étapes de la formation des 250 garçons et 120 filles qui fréquentent les lieux. 

Plus qu'auparavant aussi, l'académie interagit avec les partenaires que sont les écoles, les internats avec par exemple des conseils et consignes en matière de nutrition. Plus de contact également avec les parents, relais indispensables des valeurs et exigences du club par rapport à leurs enfants, des parents qui seront aussi conviés à différentes activités "Des cours de cuisine ou des soirée témoignages où des parents d'anciens joueurs ou de joueurs professionnels actuels viendront partager leurs expériences, souligner ce qui a fonctionné, mettre en garde contre l'un ou l'autre écueil" précise Pierre Loch, directeur de SL 16 Football Campus. 

Plus présentes aussi, les filles. 120 d'entre elles fréquentent les installations, cela représente 7 équipes jusque la réserve. Avec le développement du football féminin, elles bénéficient d'une attention de tous les instants "on espère faire avec les filles ce que l'Académie a fait à l'époque pour les garçons à partir de 2007, les faire évoluer pour que les joueuses de l'Académie constituent rapidement la majorité de celles composant l'équipe première" précise Pierre Locht.  

L'académie a changé de nom, modernisé ses méthodes et outils, mais son ADN reste inchangé : tendre vers l'excellence en matière de formation des jeunes footballeur(-euse)s 

Alain W








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte