RTC

"Lumière sur zones d'ombre", une expo photo anti-préjugés

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 10 mars 2019 07:02   Herstal

L'exposition "Lumière sur zones d'ombre" recense 54 photos. Chacune évoque un témoignage, de Belges ou de personnes d'origine étrangère. Du physique à la barrière de la langue, les témoins abordent huit types de discrimination dans notre société.

 

Les stéréotypes sont au centre de l’exposition « Lumière sur zones d’ombre ». L'exposition a été réalisée par le planning familial Infor-Femmes en collaboration avec quatre autres associations.

« Nous avons décidé de travailler sur les stéréotypes car ça fait des années que nous tentons de développer une expertise sur la question des stéréotypes, notamment des stéréotypes de genre. Mais ayant un public très multiculturel, nous voulions également leur donner la parole »

Le but de l’exposition est avant tout de montrer les différents critères de discrimination dans notre société. Elle rassemble 54 photos, accompagnées de témoignages d’auteur, de victimes ou de témoins de préjugés. L’exposition vise aussi à faire interagir son public, avec des activités menant à une certaine réflexion vis-à-vis de ces discriminations. 

« L’exposition est divisée en huit. Par exemple, on retrouve les traits physiques, le genre, l’orientation sexuelle et la couleur de peau. On a choisi ces thématiques parce qu’on voit que dans nos animations, la thématique du stéréotype et des discriminations sont souvent abordées. On a donc permis à ces personnes de s’exprimer face aux discriminations qu’elles peuvent avoir et qui deviennent parfois récurrentes » 

L’exposition a été inaugurée vendredi dernier à l’ASBL La Charlemagn’rie à Herstal. Pour Myriam Putters, responsable de projet au sein de l’association, il était important de participer à cette initiative en accueillant l’exposition.

« Nous la trouvions très intéressante car le public de notre ASBL est principalement constitué de personnes qui apprennent le Français et qui ont des cours de citoyenneté. Ils sont donc souvent confrontés à ce genre de situation. Je pense franchement que ça concerne tout le monde. Qu’on soit d’origine étrangère ou pas, qu’on soit petit, grand, ou très vieux… Ça concerne tout le monde »

L’exposition « Lumière sur zones d’ombre » restera accessible jusqu’au 20 mars, du lundi au vendredi, de 8h30 à 17h.






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte