RTC

Cristal Park : Seraing veut préserver la nature

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 16 decembre 2020 08:00   Seraing


Bonne nouvelle pour les défenseurs de la nature à Seraing, le collège communal a annoncé qu'il va s'opposer à la création de lotissements dans le cadre du projet du Cristal Park afin, dit-il, de préserver la nature et la faune locale. L'association "Le Bois du Val", qui milite pour la préservation du site, est ravie de la nouvelle. Elle espère que les autorités locales reverront également leur copie concernant le projet d'accrobranche qui aurait dû voir le jour à cet endroit.

Changement de cap concernant les deux projets de lotissement qui devaient voir le jour dans les bois au Val Saint-Lambert de Seraing. Le collège communal a décidé de s'opposer à leur création afin de préserver la nature et la faune locale. "Le projet qui a été approuvé en 2008 ne correspond plus à un projet tel qu'il serait construit en 2020", a ainsi indiqué l'échevine en charge du Développement territorial, Déborah Géradon, lors du conseil communal de ce lundi 14 décembre, "et plus particulièrement sur des questions importantes de préservation des bois". 

Or, dans le projet initial, il était question que les logements grignotent sur les bois, ce qui lui a valu certaines critiques, notamment de la part de riverains mais aussi d'un collectif intitulé "Le bois du Val", qui milite pour la préservation de l'endroit. Si la nouvelle réjouit ces défenseurs de la nature qui mettent en avant les arguments de respect de la nature présentés par les autorités locales, ils espèrent que le collège communal changera son fusil d'épaules en ce qui concerne le projet de l'accrobranche, qui aurait dû voir le jour non loin sur le même site et sur une zone classée "Natura 2000". L'association a notamment introduit un recours au conseil d'Etat contre le parc d'amusement."On est très heureux de voir que la commune est dans de meilleures dispositions par rapport au site et à la nature", estime Xavier Spirlet, membre du collectif, "l'abandon des lotissements, c'est une très bonne chose mais il reste d'autres choses sur lesquelles il faut être vigilant, l'accrobranche en fait partie, ce n'est pas un projet écologique, c'est de l'exploitation de la nature".

Les enjeux autour du projet du Cristal Park, dans son ensemble, sont énormes. Sont toujours prévus sur le site un village commercial dédié à l'habitat, un hôtel, une centrale énergétique ainsi que des bureaux. Près de 900 emplois devraient être créés à cet endroit. Les différents permis devraient être déposés courant 2021 par phase.

 

L. Cavenati










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte