RTC

Tram de Liège : la soudure des rails au pont Atlas

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 12 aout 2020 12:38   Liège


 A peine arrivés, les 18 rails du pont Atlas sont en train d'être soudés, et le réglage se fait au millimètre, il faut qu'ils soient parfaitement alignés avant que ne puisse débuter la soudure à proprement parler. "On règle horizontalement, verticalement mais aussi en dévers... la tolérance est d'environ 2, 5 centimètreS" souligne Youcef Kherroubi, le soudeur en charge du travaiL 

 

Une fois ce travail de préparation effectué peut alors débuter la soudure à proprement parler, en deux phases : 

la phase de préchauffage, durant 12 minutes, à l'aide d'un moule. Le rail y est chauffé à 1200 degrés

la phase de soudure à proprement parler, avec une sorte de mini-fonderie : la température de l'acier utilisé est de 2400 degrés ! 

On comprend pourquoi, en ces temps de canicule, le soudeur débute sa journée à l'aube pour profiter au maximum des heures les plus franches ! 

Dernière étape, le meulage (juste après la soudure pour dégrossir le travail puis à froid pour la partie la plus fine) où la tolérance est là encore bien plus forte : le soudeur doit arriver à un résultat à l'identique, la tolérance qui lui est accordée pour un éventuel "débordement de soudure" est inférieur au millimètre ! Et le soudeur engage son savoir-faire : il appose son numéro de soudeur sur chacune de ses réalisations !

Des soudures de ce type, il y en aura sur toute la ligne du tram, à chaque bout de rail. 

Sur le pont Atlas, elles se terminent, tout comme le travail sur le coffrage de la première partie du pont : le coulage du béton est donc annoncé dans quelques jours, un béton qui montera jusqu'au rail qu'il figera

 

Alain W








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte