RTC

Grève générale : de nombreuses perturbations à prévoir

 08 novembre 2022 15:57   Province de Liège


Ce 9 novembre, ce sera jour de grève nationale. Pour rappel, les syndicats réclament notamment un blocage des prix de l’énergie et une augmentation des salaires. De nombreuses perturbations sont prévues. Les transports, les écoles, les commerces, les hôpitaux,  de nombreux secteurs seront touchés.

Le trafic des trains sera limité à partir de ce mardi 22 heures. La Société nationale de chemin de fer invite ses voyageurs à consulter régulièrement les horaires via l’application SNCB. Difficile pour la SNCB de préciser ce mardi quels trains seront annulés et quels autres seront en service.

Le TEC s’attend à ce que la grève soit largement suivie. Certaines lignes prioritaires pourraient être assurées mais des perturbations sont donc à prévoir sur de nombreuses lignes. Le TEC précise que “des informations plus précises sur les parcours supprimés seront disponibles en ligne”. Quoiqu’il en soit, le TEC recommande à ses voyageurs de prévoir "un moyen de transport alternatif".

Des piquets de grève sont prévus à l’entrée de certains zonings et devant de grandes entreprises, de même qu’aux accès des galeries commerciales et à l’entrée de certaines grandes surfaces.

La manière dont le mouvement sera suivi dans les petits commerces reste plus floue. A Liège, l’asbl le Commerce Liégeois appelle les commerçants à baisser leur volet et a se rendre à Bruxelles pour manifester. C'est en tous cas ce qu'espère Jean-Luc Vasseur, le président de l'asbl "Le commerce Liégeois".

Du côté de l’Union des Classes Moyennes, ce sont plutôt des regrets qui sont exprimés quant à ralentissement de l’activité économique que va engendrer cette grève, une "double peine pour les entrepreneurs", estime Valérie Saretto, Secrétaire générale à l'Union des Classes Moyennes pour la province de Liège. Valérie Saretto explique que "les indépendants et les entrepreneurs sont confrontés à des marges bénéficiaires réduites à cause de la hausse des prix de l'énergie et de l'indexation des salaires, des difficultés auxquelles s'ajoutent les conséquences de cette grève, qui les prive de main d'oeuvre. "

Notons encore que les écoles resteront ouvertes, mais des perturbations sont ici aussi attendues. De nombreux enseignants et étudiants rencontreront des difficultés à se rendre dans leur établissement. D’autre part, les syndicats CGSP et CNE invitent leurs enseignants affiliés à participer à la manifestation organisée à Bruxelles.

Dans les hôpitaux, une service minimum obligatoire sera organisé, mais les opération non urgentes ont été reportées.

Enfin, les administrations communales devraient elles aussi fonctionner au ralenti. Le mieux à faire est certainement de vérifier sur le site de la commune concernée quels services sont affectés par la grève. Les personnes concernées auront sans doute intérêt à fixer un autre jour pour les démarches administratives qui peuvent être reportées.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte