RTC

Handball (D2) : la Renaissance Montegnée bat l'Union Beynoise sur le fil !

 03 septembre 2023 11:15   Saint-Nicolas


Le premier derby principautaire de la saison en D2 opposait la Renaissance Montegnée à l’Union Beynoise, deux formations qui ont des ambitions similaires dans un championnat où les Montagnards avaient terminés 6emes des play-offs il y’a quelques mois tandis que Beyne s’était fait peur en étant versés en play-down.

"On vise les play-offs comme chaque année, ça ne sert à rien de viser les play-downs, surtout qu'on a fait quelques transferts et des jeunes qui viennent nous renforcer", estime Loic Van Looy, pivot beynois. "L'objectif, c'est clairement d'accrocher les play-offs et si on y est, de faire un top 3. On sait que ça sera difficile car toutes les équipes se sont renforcées. Le championnat de d2 est assez homogène et hormis Sprimont et Bocholt qui vont dominer le championnat, tout le monde pourra prendre des points contre tout le monde", dit à son tour Claudio Di Giacomo, l'entraineur de la Renaissance.

Et évidemment, la période estivale a permis de travailler aux transferts et de se faire une première idée du niveau des effectifs. "On a compensé les départs par quatre Amaytois qui ont rejoint le groupe. C'est clair qu'on a encore du travail pour trouver notre cohésion et nos automatismes", poursuit le Montagnard Di Giacomo. "Je dirais qu'on a plus de potentiel et comme c'est parti là, on peut se permettre de viser plus haut", analyse Van Looy du côté de Beyne.

La première période de ce derby est relativement serrée avec deux équipes qui se rendent coups pour coups. Montegnée va surtout inquiéter son adversaire par des contre-attaques mais aussi par de nombreuses incursions dans l’axe ou aux abords du rectangle beynois. 

L’Union va quant à elle miser sur des offensives depuis les ailes mais c’est avant tout par des frappes puissantes juste devant la défense locale qu’elle se met en évidence. Mais cinq minutes avant la pause, Montegnée va commencer à prendre une avance confortable et s’en va même mener de cinq buts. C’est 16-11 au repos

Mais la deuxième période va être nettement plus à l’avantage de Beyne qui se montre bien plus incisif. Montegnée est dans le doute et voit son adversaire du soir faire son retard petit à petit. A tel point que les Beynois recollent enfin au score à 45 secondes du terme. Les Bleus croient avoir fait le plus dur en égalisant à 25 partout.

Mais quasiment sur le gong, la Renaissance va parvenir à émerger pour planter un 26ème but victorieux et arracher 2 points qu’elle croyait partis en fumée !  "C'est assez frustrant. On perdait d'un sacré écart en première période puis, on revient bien, on se donne à fond. On pense repartir avec au moins 1 point et sur la dernière seconde, Montegnée inscrit un goal inespéré."

"On croit qu'on fait le plus dur en fin de première mi-temps en faisant le break. On revint avec de bonnes intentions puis on se sort complètement du match. Plutôt que de se concentrer sur notre tâche, on commence à rouspéter sur l'arbitrage. On perd un peu le fil du match et résultat des courses : on les relance complètement. On a du batailler jusqu'à la fin pour prendre les deux points."

La semaine prochaine, Montegnée s’en ira du côté de Saint-Trond pour aligner un deuxième succès de rang tandis que Beyne disputera déjà un second derby à Visé pour tenter de lancer sa saison. 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte