RTC

Handball : Le HC Sprimont reste co-leader de D2 après son succès à Amay

 21 novembre 2022 11:59   Amay Sprimont


C’était un duel opposant deux équipes aux dynamiques différentes dans cette D2 auquel on assistait au sein du hall Robert Collignon. Le HC Amay occupait la 7ème des 10 places de la série tandis que Sprimont était co-leader du championnat avant ce samedi tout comme Lebbeke et Renaissance Montegnée qui s'affrontaient.

Les échanges entre les deux camps sont plutôt serrés dès l’entame de la partie. Le score est de 7-8 à la moitié de la première période. Les deux équipes nous offrent d’ailleurs chacune de beaux buts. Mais les deux gardiens s’illustrent eux aussi quand la balle ne heurte pas les montants. Les Sprimontois vont cependant tout doucement commencer à faire parler leur vitesse d’exécution contre des Amaytois qui n’ont pas non plus cette même rapidité ou cette même qualité de projection que leur adversaire en contre-attaque. Cette période avant la pause est favorable aux Jaunes et Noirs qui regagnent les vestiaires sur le score de 13-18.

On sent qu’Amay se retrousse les manches après le repos alors que Sprimont concède un peu plus de tirs mais peut compter également sur son dernier rempart pour effectuer un triple arrêt à 16-21. Les Carriers restent ceci dit appliqués et parviennent à contenir les Hesbignons qui ont parfois du déchets techniques ou se précipitent. Sprimont s’envole et l’emporte 25 -31, portant son bilan à 18 points. Amay reste calé à 6 unités.

"C'était vraiment important pour nous de rapporter les 2 points à la maison car on va avoir une série de matchs en déplacement pour la deuxième partie de saison", expliquait Lucas Dubuc, demi-centre et capitaine Sprimontois. "Amay est une équipe qui nous a posé problème au premier tour en venant gagner d'un but chez nous donc on savait que ça serait un match très compliqué à gérer du début à la fin. Mais on l'a fait avec la manière malgré la vigueur du match.

"Au match aller, c'est le gardien d'Amay qui gagne la rencontre, tous nos duels avaient été perdus. Ici, ils se sont adaptés au gardien", estimait Pietro Valle, coach des Carriers avant que Guillaume Destexhe, arrière amaytois, ne livre son analyse. "Aujourd'hui, on n'a pas été une équipe, on n'a pas joué ensemble. On a manqué de grinta et d'agressivité aussi bien en attaque qu'en défense. Malheureusement, on se réveille un peu tard. On peut se satisfaire de n'avoir que 6 goals d'écart car pour le même prix, on peut en prendre 15 si on revient pas dans notre système de jeu. C'était beaucoup des exploits individuels et non du travail collectif comme Sprimont a pu le faire.

Les Sprimontois continuent donc sur leur belle lancée de leur accession à la D2 avec un noyau composé de joueurs expérimentés et de jeunes talents. "On a d'anciens joueurs de BeNeLigue qui nous aident bien avec des jeunes prometteurs derrières. Dans ces éléments expérimentés, on retrouve Sébastien Jurdan, Benjamin Danesi ou encore Stéphane Geradon mais qui est toujours blessé et n'a pas encore joué cette saison-ci", poursuivait Pietro, tout comme Lucas. "On a été promus l'an passé, c'était une première historique que le club se retrouve en D2. Je pense qu'il y avait vraiment cette envie de bien faire cette saison. On a eu beaucoup de chances sur nos matchs à domicile."

Sprimont tentera donc de confirmer sa place de co-leader au Sporting Pelt la semaine prochaine alors qu’Amay se déplacera a l’Union Beyne. 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte