RTC

Liège chefs d'oeuvre: Planche Le petit poilu

Ce programme est sous-titré, cliquez sur l'icône CC pour en profiter
 18 mai 2021 12:14  


En 2019, Le Fonds de planches originales du Cabinet des Estampes et des Dessins a été classé comme Trésor de la Fédération Wallonie Bruxelles, une première en Belgique pour la reconnaissance du 9e art.

En complément de cette collection attachée à l’âge d’or de la Bande dessinée franco-belge, la collection naissante des Fonds patrimoniaux vise à valoriser la bande dessinée contemporaine. Cette planche originale issue du dernier album de la bande dessinée « Petit Poilu » est une de ces acquisitions récentes.

Edité chez Dupuis, « Petit Poilu », écrit par Céline Fraipont et dessiné par Pierre Bailly, est une bande dessinée sans texte, « lisible » par les enfants à partir de 3 ans, leur permettant de saisir l’histoire sans l’aide d’un adulte lecteur. Si ce choix rédactionnel semble de prime abord s’adresser aux jeunes enfants du pré-scolaire, « Petit Poilu » touche pourtant un très large public.

Chaque album respecte une même structure narrative : « Petit Poilu », petit personnage noir et poilu, se réveille dans son lit, se prépare, enfile son sac à dos et embrasse son papa ou sa maman avant de quitter la maison. Il se retrouve alors emporté dans un monde imaginaire où l’attendent des rencontres extraordinaires. S’il noue de nouvelles amitiés, il est aussi amené à résoudre des conflits ou des problèmes. A la fin de chaque album, il rentre chez lui avec un petit souvenir de l’événement, fait sa toilette, prend son repas et retourne se coucher. Cette structure immuable offre aux plus jeunes des repères.

Comme l’indique l’inscription au crayon en bas de page, cette planche originale est la page 1 du tome 23 des aventures de « Petit Poilu », intitulé « Duel de Bulles » et publié en 2019. Comme d’usage dans chaque album, les 6 vignettes montre le héros se réveiller, se préparer, petit déjeuner et quitter la maison en saluant son papa. Au court de cette aventure, « Petit Poilu » rencontre la diva Kary Cole, championne des plus belles bulles du monde des escargots. Il se prend alors au défi supplanté cette tenante du titre. Pédagogiquement, cette aventures, comme toute les autres, aborde des thématiques qui permettent aux enfants et aux parents d’échanger sur des sujets moraux tels que, dans ce cas, la déception de perdre, ou encore l’esprit de compétition.

Dans la marge de cette planche, Pierre Bailly a croqué rapidement les héros du film d’animation « Panique au village ». On y reconnait « Cheval », « Indien », « Cowboy » et le tracteur.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte