RTC

Baisse de fréquentation dans les cinémas, les exploitants gardent le moral

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 31 juillet 2020 09:42  


Voici un mois que les cinémas sont rouverts. Une réouverture qui s’est effectuée dans un moment propice, la crise sanitaire étant plus calme. Comment se porte le secteur aujourd’hui, avec la recrudescence de cas et le port du masque obligatoire ? Petit tour d’horizon à Liège.

Le Kinepolis, satisfait au vu de la situation

Lors de la réouverture des cinémas le public a répondu présent. Depuis lors, la situation a évolué, de nouvelles mesures sanitaires sont rentrées en action. En cette fin du mois de juillet, la capacité d’accueil maximale autorisée des salles du Kinepolis passe de 200 à 100 personnes. Des circonstances moins favorables mais pas décourageantes pour autant.

"La situation est incomparable par rapport à l’an dernier." détaille Mohamed Chfalmi, directeur du Kinepolis Rocourt et du Palace Liège. "Maintenant, je dois dire que nous sommes relativement satisfaits compte tenu de la situation. On voit qu’il y a tout de même de l’engouement. Dans toutes les tranches d’âge, ont voit que des familles viennent au cinéma, des personnes plus âgées, comme des jeunes."

L'espoir d'une meilleure affiche

Le Kinepolis continue de s’adapter, notamment avec la réouverture de sa salle 4DX, encore inaccessible il y a un mois. L’objectif ici est toujours d’éviter le maximum de contact possible. Les spectateurs ne se pressent pas au portillon, un phénomène dû à la crise sanitaire mais également à l’absence de sorties de grands films hollywoodiens. "Compte tenu des circonstances d'Hollywood, la plupart des producteurs ont décidé de postposer les dates de sortie." raconte Mohamed Chfalmi. "Ce qui implique qu'on doit faire avec ce qu'on a pour le moment." De nouvelles diffusions de Harry Potter et d'Interstellaire sont proposées au public, une liste à laquelle viendra bientôt s'ajouter Star Wars.

Le Sauvenière en baisse de fréquentation, mais garde le moral

Depuis la mi-juillet le cinéma Sauvenière a lui aussi constaté une baisse de fréquentation. Ses salles ne peuvent être remplies que jusqu’à 30% de leurs capacités totale. Le Sauvenière enregistre un nombre de spectateurs jusqu’à 60% inférieur à l’année précédente. "Avec une baisse de fréquentation aussi importante, les rentrées sont également beaucoup moins importantes alors que les dépenses sont toujours là." explique Michel Condé, animateur culturel pour Les Grignoux. "Mais on l'assume parce qu'on en a les moyens, mais surtout parce qu'on souhaite maintenir le contact avec le public."

D'autres évènements pour maintenir le contact

Une baisse de rentrée que le Sauvenière arrive à compenser par sa brasserie mais aussi sa cour où sont organisés des concerts, ou encore des séances de cinéma en plein air. "En respectant bien entendu les mesures de sécurité." complète Michel Condé. "C'est à dire que dans la cours on ne peut jamais dépasser les 120 personnes. Mais cela fait de l'activité. Et on voit que ces activités, qui sont un peu les seules dans la région, suscitent de l'intérêt, suscite l'enthousiasme et il y a du monde."

L'espoir d'un automne meilleur

Pour les cinémas le mot d’ordre à l’heure actuelle reste la sécurité avant tout. L’attention est déjà portée sur l’automne, époque de sortie des gros films, avec l’espoir que les salles pourront alors accueillir de plus nombreux spectateurs.  

 

Pierre D. / Luca P.










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte