RTC

Le kayak et ses stages d'été connaissent un réel engouement au Royal Mava Club Sauheid

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 15 juillet 2020 17:02   Liège


Il est 9h30 quand le groupe des 16 kayakistes entre dans l'Ourthe. Tous âgés de 8 à 16 ans, les tout jeunes sportifs sont quelque part entrés dans l'histoire du Royal Mava Club Sauheid. Depuis ce lundi, le club pourtant centenaire a lancé sont tout premier stage d'été. L'idée a germé il y a seulement 1 mois.

"L'ADEPS a arrêté ses stages ici à Campana", explique Jean-Pierre Lespineux, président du Royal Mava Club Sauheid. "Sur le fil, on a décidé d'organiser une série de stages. On prévoyait 16 participants. La semaine est complète. Il reste encore trois semaines qui se remplissent très vite."

L'allocution de Sophie Wilmès du 24 avril dernier prenant l'exemple du kayak pour le déconfinement de certains sports a attiré un certain coup de projecteur. Certains des stagiaires présents cette semaine ont pu naviguer sur leur bateau pour la 1ère fois de leur vie. "Je voulais être à l'extérieur vu qu'on a passé trois mois à l'intérieur donc il fallait un peu sortir" raconte Madeleine, 13 ans, tandis que pour Lohan : "Je n'ai jamais fait de kayak, c'est nouveau pour moi. J'ai voulu essayer, ça m'a tenté. J'aime bien, ça fait travailler les bras."

Au programme de ces quatre semaines d'initiation, il y a du slalom, de la descente de rivière ou même encore du kayak-polo avec une alternance entre eaux douces et vives, avec notamment Axel Carré comme moniteur, kayakiste ayant participé aux derniers championnats du monde de freestyle en Espagne. De quoi donc voir les différentes facettes du kayak et peut-être se lancer dans la discipline. 

"On commence en général par le raft pour faire une première descente dans les chutes", nous dit Alexandre Baré, l'un des moniteurs. "Puis, on essaye le bateau double pour les mettre en confiance. D'ici la fin de la semaine, l'objectif est que tous les stagiaires puissent passer en bateau simple, toujours en étant bien encadrés dans le bassin évidemment."

L'engouement autour du kayak est plus ou moins généralisé chez nous. Côté affiliés, le MAVA Club Sauheid a déjà enregistré une hausse de 20%, ce qui est plutôt inhabituel pour débuter sa saison. "Ici, on est déjà à une hausse de 20% en début de saison alors qu'on l'atteint généralement en fin de saison. D'un nombre moyen de 80-90 affiliés dans le club, j'espère passer à 150 adhérents d'ici la fin de l'année", poursuit Jean-Pierre Lespineux. 

Le désir de nombreux belges de ne pas partir à l'étranger est aussi l'occasion rêvée de découvrir des endroits uniques et paisibles près de chez soi. "Les jeunes ne s'attendent pas toujours à pouvoir voir ça tout près de chez eux. Un bassin comme celui-ci, c'est assez exceptionnel", estime Alexandre.

Le kayak pourrait en tout cas devenir l'un des sports phares en Belgique cet été qui mêlent à la fois performance et amusement pour tous. 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte