RTC

Ourthe : le retour des descentes en kayak

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 28 mai 2020 15:52   Hamoir


Nous vous invitons à consulter la page internet du SPW consacrée aux kayaks accessible à cette adresse :

http://kayak.environnement.wallonie.be/public/home

Ce lundi 1/6 seule la navigation sur l'Ourthe en aval du barrage mobile de Barvaux jusqu'à Comblain-au-pont est autorisée...

 

Les cours d’eau sont à nouveau ouverts aux touristes pour la pratique du kayak. Sur l’Ourthe, la société de location « Les Remous », à Hamoir, prépare la reprise de ses activités. Il s’agit pour les gérants de se conformer aux mesures sanitaires et de terminer les différents aménagements pour pouvoir accueillir samedi matin les premiers kayakistes de la saison… Mais après cette longue fermeture, une autre difficulté se profile : le niveau d’eau est fort bas, à cause de la sécheresse de ces derniers mois !

C’est un des gros loueurs de kayaks sur la Basse Ourthe : le parc compte actuellement 250 kayaks, qu’il faut nettoyer après la longue interruption des activités. L’autorisation de reprendre les activités est arrivée la veille du week-end dernier. C’était évidemment trop tard pour se mettre en conformité avec les mesures sanitaires exigées. Quelques jours de plus ont donc permis au centre d’avancer dans les préparatifs pour pouvoir ouvrir ce samedi 30 mai.

Nous mettrons seulement 50 kayaks à l'eau, le port du masque sera obligatoire sur les rives, et les kayaks deux places seront réservés aux personnes d'une même famille. Et les arrêts sur les berges ne sont pas autorisés, résume Steven Van Erps, administrateur délégué de “The Outsider Activity", le nouveau gestionnaire de la société de location “Les Remous”, à Hamoir.

Cette année, le Ravel entre Comblain-au-Pont et Hamoir sera privilégié pour effectuer les retours des kayakistes, une fois la descente terminée. L’idée est d’éviter de multiplier les trajets en bus pour ramener tout le monde au point de départ… Nous pouvons conduire les vélos de ceux qui sont venus ainsi au terminal kayak. Nous invitons aussi ceux qui veulent faire un peu de sport à revenir à pied. Mais le bus reste aussi une possibilité, poursuit Steven Van Erps.

La saison commence généralement au mois d’avril, parfois même fin mars : ce ne fut pas le cas cette année avec les mesures de confinement. Une reprise à la fin du mois de mai raccourcit donc sérieusement la saison des kayakistes, d’autant plus que s’il ne pleut pas, la sécheresse pourrait prochainement interrompre les activités sur certains tronçons de l’Ourthe, s’inquiète-t-on du cote de l'asbl "Wallonie Aventure Nature Tourisme", qui rassemble une trentaine d'opérateurs du secteur à travers la région. 

La société de location attend de connaitre le niveau de l’eau, ce vendredi après-midi, pour obtenir le dernier feu vert qui permettra d’ouvrir cette portion de l’Ourthe.

Le carnet de réservations pour ce premier week-end était plutôt bien rempli, essentiellement par une clientèle locale, pressée, semble t il, de retrouver les plaisir d’une descente de rivière à coup de pagaie.

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte