RTC

Tram En Commun S3#10 : Exclusif : les rames liégeoises sur les chaînes de montage espagnoles

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 03 decembre 2020 06:15   Liège


Les deux premières rames du tram de Liège sont construites ou en passe de l'être. La première est terminée depuis fin octobre, la deuxième devrait l'être pour fin novembre.

Ensuite, elle suivra le même parcours que la première : elle subira les essais statiques (à partir de janvier) puis les essais dynamiques .

 

Ce sont les deux seuls rames qui seront construites à Saragosse. Les 18 autres seront assemblées dans les ateliers de la maison-mère chez CAF, à Beasain. Le site emploie plus de travailleurs, de quoi garantir la continuité du travail même en cas de covid.  

 

 Les étapes de la construction

 

Elle débute par l'assemblage des pièces métalliques pour réaliser les caisses du tram. Elles sont ensuite peintes.  

L'assemblage commence alors ensuite. Et la première étape consiste à retirer le toit ! Une spécificité pour les tramways, qui donne aux opérateurs une facilité de travail, avec une position plus ergonomique pour placer tout ce qui doit venir sur et dans le toit du tram.

En parallèle l'équipement de la cabine se poursuit avec la pose du revêtement de sol, des fenêtres... Le client a des possibilités quasi infinies pour personnaliser son tram, à l'intérieur comme à l'extérieur.

 

2300 composants différents sont nécessaires pour fabriquer une rame, pour un total de 100 000 pièces ! 40 sortes de câbles différents sont utilisées pour une distance totale de 40 kilomètres de câbles pour une rame ! 

On replace ensuite le toit sur le tram, et l'assemblage se poursuit avec les soufflets, les portes ... 

Ce n'est pas fini !

On surélève ensuite le tram. L'équipement intérieur se poursuit alors qu'en parallèle, le fait d'avoir surélevé le véhicule, permet d'installer facilement tout ce qui doit venir sous le tram, comme par exemple les circuits hydrauliques. 

Il ne reste plus qu'à fixer les bogies et poser sur le toit les batteries et les systèmes de refroidissement  

 

Alain W 

 

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte