RTC

Be Wapp: objectif propreté dans les cultures et pâturages

 24 novembre 2022 14:22   Berloz Faimes


BeWapp mène pour la deuxième année consécutive une campagne de sensibilisation avec les agriculteurs. L’objectif est de sensibiliser les automobilistes et les promeneurs aux déchets sauvages qui polluent les cultures et les pâturages. La Hesbaye est bien évidemment concernée par cette problématique. 

Le message est clair et s’affiche en bordure de champs et de pâturages. C'est la 2ème campagne que mène Be Wapp avec les agriculteurs pour sensibiliser les automobilistes et les promeneurs à la problématique des déchets. Ces derniers sont un véritable fléau en Hesbaye. 

“Vous voyez passer les ramasseurs de déchets chaque semaine, et chaque semaine, ils en ramassent tout autant”, constate Jacques de Marneffe agriculteur éleveur de Blanc Bleu Belge à Faimes. “Les gens ne se rendent pas compte que les canettes qu’ils jettent sur nos pâturages peuvent endommager nos machines et tuer nos bêtes, ça s’est déjà vu!”, clame-t-il.  

Des canettes qui peuvent perforer l’estomac du bétail, mais qui peuvent aussi polluer des récoltes. Ici par exemple, sur cette parcelle d’épinards à Berloz, une bande de terre volontairement non semée fait le tampon. Elle ne cultive que les déchets des inciviques. 

“On est lié par contrat avec nos acheteurs pour qu’il n’y ait aucun déchet dans nos légumes, donc avant la récolte, nous passons la parcelle au crible pour être sûr qu’aucun déchet ne va venir polluer l’assiette du consommateur”, sourit Amaury Poncelet, agriculteur cultivateur à Berloz. 

Si l’agriculteur est lui-même ambassadeur de propreté, Bewapp en compte actuellement 28.000 en Wallonie. Ils sillonnent régulièrement les zones proches de chez eux, comme cet habitant du village de Corwarem ce matin. 

“Je passe deux fois par semaine, et j’ai aménagé mon vélo de telle sorte que je peux facilement ramasser les déchets en roulant. Ca me fait gagner du temps et m’évite de porter les sachets sur une trop longue distance, surtout quand ils sont bien remplis”, explique Benoît Simonis, ambassadeur propreté Be Wapp. 

Par cette nouvelle campagne, Be Wapp cible les déchets qui polluent nos vertes campagnes, l’objectif est de les comptabiliser et de les analyser pour dresser un bilan.  

“On a eu un véritable engouement cette année, avec 15 communes participantes. Et déjà, je pense pouvoir vous avancer que les résultats de cette campagne porte déjà bien ses fruits. On communiquera tout cela une fois qu’on aura décortiqué tous les chiffres”, commente Colombe Cuvelier, coordinatrice participation citoyenne Be Wapp. 

Plusieurs ramassages sont prévus, avant, pendant et après l’action qui se termine fin du mois de novembre. Le bilan s’annonce donc déjà très positif.   

Sophie Driesen

https://www.bewapp.be/

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte