RTC

Bressoux : les jardins potagers du Logis social pollués

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 18 juillet 2017 16:27   Liège

On trouve à Bressoux le plus grand potager collectif de Wallonie. Il s'étend sur plus de 6 hectares et compte trois cents jardins ouvriers. Le terrain appartient au Logis social de la ville de Liège mais il est géré par la Ligue des Coins de Terre.

Il y a quelques semaines, une locataire a fait analyser la terre de son lopin. Les résultats ont montré la présence de métaux lourds.

Prévenu, le Logis social a averti les jardiniers et leur a demandé de ne plus consommer leurs légumes. Il a aussi commandé des analyses complémentaires. Elles ont été réalisées lundi et permettront de vérifier si la pollution des sols a contaminé les végétaux.

Les résultats sont attendus en septembre. D'ici là, les agronomes ne veulent pas être alarmistes mais recommandent la prudence.

Ceux qui voudront continuer à consommer leurs légumes sont invités à bien les laver et à renoncer aux légumes feuilles comme les salades et les épinards. 

 

 

 

 

Lancés à la fin du 19ème siècle, les jardins ouvriers permettaient aux familles de disposer d'un lopin de terre, source d'aliments pas chers. Pas chers mais peut-être excessivement pollués. C'est en tout cas ce que tend à démontrer une enquête du Vif consacrée au potager collectif de Bressoux
Nous nous sommes rendus sur place, comme les chercheurs d'agrobiotech Gembloux

Etrange récolte sur le plateau du Bouhay à Bressoux
Etendu sur six hectares, c'est le potager collectif le plus important de Wallonie.
Le terrain appartient au Logis Social qui l'a concédé en 1930 à la Ligue du Coin de Terre.
Et depuis 300 jardins sont proposés en location aux familles du quartier.
Mais depuis quelques semaines, c'est l'inquiétude.

Jean-Pierre Hupkens, Président du Logis Social
00.44 Nous avons été avertis ---- 01.05 site

Les résultats ont confirmé la présence de métaux lourds, du cadmium, du zinc et du plomb.
Après la terre, ce sont les légumes qui sont analysés.

Amandine Liénard, Assistante de recherche - Gembloux Agrobiotech ULg
07.23 nous avons prélevé ----- 07.38

Certains jardiniers ont pris peur et ne veulent plus consommer ce qu'ils ont cultivé.
D'autres ont décidé de ne rien changer à leurs habitudes.

Nicolas Farina, Locataire d'un lopin de terre
11.00 tout le monde ---- 11.29 je n'y crois pas

En attendant les résultats, la scientifique ne veut pas être alarmiste.
Elle donne seulement quelques conseils de prudence.

Amandine Liénard, Assistante de recherche - Gembloux Agrobiotech ULg
08.38 je conseille ----- 08.54 nettoyer les légumes + 09.37 éviter les légumes feuilles ---- 9.43

Le Logis social attend lui aussi le résultat des analyses pour prendre une décision définitive quant à l'accessibilité du site.

Jean-Pierre Hupkens, Président du Logis Social
02.35 s'il y a un risque ----- 02.56 rôle social

La situation sera plus claire en septembre prochain.
Le résultat des analyses sera alors connu et permettra de déterminer la meilleure solution à adopter.






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte